samedi 11 juillet 2020

Tenue Tricolore et Trouvailles du Jour

Comme chaque semaine, c'est avec le plus grand bonheur que je vois arriver le samedi. 
À la pointe du jour, alors que je me traîne péniblement devant mon café, tentant de me sortir du sommeil, mon esprit tout entier est déjà focalisé sur mes potentielles futures trouvailles. Car samedi, c'est jour de puces ! 

Pour l'occasion j'ai eu envie de porter, pour une première sortie, une de mes dernières créations : ma ceinture "Victorine", directement inspirée d'un modèle d'époque de ma collection, et ici brodée à la main de fleurs dans l'esprit Libération. 


Que porter avec une telle pièce ? Pour la mettre en valeur, sans qu'elle soit non plus trop voyante ni criarde, ni trop sortie de son style... Aussi étonnant que ça puisse paraître j'ai peu de robes d'été d'époque, et rien en blanc / clair car on n'est pas très copains. Ma seule option était donc une robe que je conserve précieusement dans ma collection depuis pas mal d'années maintenant...


Il s'agit d'une robe qui était à l'origine blanche, taillée dans un drap en métis et rehaussée de boutons en pâte de verre. Comme dit n'étant pas très à l'aise avec le blanc, j'ai teint cette pièce rare dans un bleu marine pour pouvoir la porter plus facilement. 



Ma ceinture Libération étant elle aussi taillée dans un drap, la rencontre était presque évidente ^^


Quelques accessoires assortis et me voilà prête : sac restriction textile, fleurs dans les cheveux et sandales à semelles bois en cuir rouge (modernes). C'est parti pour aller chiner ! 

Et voilà mon "tableau de chasse" du jour :



S'il est des villes où les puces hebdomadaires voire quotidiennes valent à elles seules le billet aller-retour, Toulouse n'en fait pas partie. Non franchement, faut dire ce qui est. Les belles choses se raréfient un peu partout certes, mais c'est d'autant plus criant quand comme ici il n'y a déjà pas grand chose au départ. Depuis 11 ans que je suis toulousaine, j'ai vu fortement décroître la quantité de pièces intéressantes sur les stands des marchands... Cependant, au détour d'un carton, il arrive encore que je parvienne à pêcher une petite perle ou deux...
Et aujourd'hui j'ai eu la main heureuse avec ces quelques pièces chinées sur un seul et même stand, au milieu de la vaisselle cassée et autres torchons ou bouquins à la reliure hors d'âge. 




Grand feuillet si inspirant, empli de ces motifs fleuris Art Déco que j'adore... Comment leur rendre honneur ? Les peindre ? Les broder ? On verra bien dans quelle création je me lancerai bientôt...


Pour des raisons souvent évoquées dans ces pages, on trouve très rarement des pièces d'époque en tricot. Alors quand j'en déniche je suis aux anges ! Quelle chance d'être tombée sur ces deux paires de moufles années 40 en très bon état, sans trou ni autre dommage qu'une légère usure de la paume !!! Je conserve la paire féminine (marron et beige), mais destine la paire masculine à la vente (bientôt sur mon shop etsy ;-) )


Et puis je suis tombée sur ça. 
À première vue, me fiant à sa seule silhouette, j'ai grandement hésité : sac 70s ? Mais rapidement ses détails m'ont interpellée : sac restriction textile ! Oui, encore un ! Et d'une forme que je n'avais encore jamais croisée ! 




Un coup d'oeil à l'intérieur à achevé de me convaincre que j'étais bien en présence d'un sac années 40 : une doublure fleurie taillée dans une cotonnade légère années 30 et montée à la main, et quelques petits riens traînant dans une poche dont deux-pièces de 50 centimes datés de 1935...


Je possède déjà dans ma collection plusieurs exemplaires très représentatifs de la période de restriction textile faits de la sorte, en patchwork de petites pièces de cuir (sans doute des chutes). Mais c'est la première fois que je croise cette association cuir et ficelle ! Ici la ficelle a été soigneusement tressée, puis peinte dans la même couleur bleu nuit que le cuir. La matière rigide et résistante ainsi obtenue à été utilisée pour le fond du sac, ses anses et côtés pour un maintien optimal de l'ensemble. Ingénieux ! 

Une pièce intéressante et assurément LA trouvaille de la semaine ! 


Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures vintage ;-)

jeudi 9 juillet 2020

Quelques Beautés Fraîchement Arrivées

Lors de mon dernier billet, je parlais rapidement d'une fournée d'acquisitions récentes qui méritaient bien d'avoir leur propre article. Eh bien les voici ! 


Quand un colis arrive de bon matin empli de telles merveilles, je sais que je vais passer une bonne journée ! ^^
La totalité de ces trouvailles ont été effectuées auprès de mon amie Arlette Vilard, qui a décidément un flair incomparable pour dénicher des pépites... 
Au menu : boucles de ceinture, accessoires pour cheveux, petite déco, magazines, tissus, vêtements, chapeau et sacs ! Et quels sacs !!! 

Voyons tout cela plus en détail...


On débute avec un peu de déco, deux maisonnettes jumelles en bois, que je vais prochainement relooker. Ces maisonnettes à babioles sont un peu une madeleine de Proust pour moi, car j'en avais une étant gamine et j'adorais y présenter mes petits trésors...


En cadeau au milieu de mon colis, cette drôle de petite pelle ancienne provenant d'un stock d'époque. Pelle à biscuits ? A bonbons ?  Quelle est cette drôle de matière ?!


Au rayon mercerie, de bien jolies boucles de ceinture années 30 - 40 rejoignent mon stock pour de futures créations. 


Toujours aussi fan des imprimés Art Déco ! Du coup comment laisser passer ce formidable exemple mêlant géométrie et fleurs dans un style si typique ? J'ai déjà une petite idée de son réemploi ;-)


Flash total pour ce grand coupon de rayonne des années 40 à l'imprimé fleuri, dans des couleurs chaudes comme j'aime... peut-être en aurai-je assez pour une petite robe ? 


J'ai toujours beaucoup de mal à résister à ce genre de petits accessoires, témoins d'une époque avec ses codes et ses canons de beauté...


Quelques Marie-Claire de plus pour ma collection ! J'aime les feuilleter de temps à autre pour m'imprégner de l'ambiance visuelle de l'époque...




Quelques très jolies prises au rayon papiers peints ! Vous savez maintenant que j'en raffole...tellement que la grosse boîte dans laquelle je les conserve commence à déborder, d'autant plus avec mes toutes dernières prises de la semaine passée ! Mais je ne peux résister à ces motifs, ces couleurs...


Passons au rayon "chiffons", avec de très très belles acquisitions :



Irrémédiablement trop petite, mais si ravissante que je n'ai pas pu lui résister : cette jolie blouse années 40 à motif de feuilles ira bientôt habiller un de mes mannequins, faute de pouvoir m'habiller moi. Classique dans sa forme mais si belle par ses couleurs, je n'ai pas pu me résoudre à la laisser passer ! Et puis j'adore le vert. Vraiment vraiment ^^

Bon et là, roulement de tambour s'il vous plaît pour cet incroyable chapeau :



J'ai fait un sacré bond quand je l'ai vu ! 
Quelles couleurs !!! Quelle hauteur !!! 
Il devient si rare de dénicher des chapeaux d'époque dans des couleurs un peu "fun", sortznt des sempiternels noir-marron-marine ! 
Alors bien évidemment je n'ai pas tergiversé une seconde, et cette superbe pièce est venue rejoindre ma collection !


Quel travail de dingue sur ce chapeau, quand on voit que le tissu est entièrement surpiqué...
J'aimerais beaucoup le porter prochainement, mais il a une telle hauteur qu'il va falloir que je le renforce car il a du mal à ternir en place. Mais quelle pièce incroyable !


Et maintenant le clou du "spectacle", cette belle fournée de sacs 40s : 


Bizarrement depuis que j'ai annoncé que je m'arrêterais à 100 pièces, je ne les ai plus comptés... LOL. 
Sans rire, cette addiction pour ces sacs fabuleux d'ingéniosité,  et si typiques d'une époque précise, commence à me prendre beaucoup, beaucoup de place ! Mais comment résister ?? Surtout que ces 5 exemplaires sont chacun à leur façon de formidables témoins historiques, et une fabuleuse source d'inspiration...

Suivez-moi pour une petite revue en détails : 



Celui-ci est tout à fait typique des années 40, sans l'être de la période de restriction textile car il comporte encore pas mal de pièces de cuir. Mais sa forme est si inspirante que j'ai déjà quelques projets en tête pour la rentrée ;-)


Très abîmé par le stockage et les mites, ce sac n'en est pas moins superbe de par ses détails de surpiqures et sa forme aux accents Art Déco. En lainage noir sur carton, simplissime, il est un très bel exemple de la période de restriction textile. 


Celui-ci a des allures un brin misérables quand on le voit en vrai, très abîmé par les années de stockage. Mais il reste très représentatif de l'ingéniosité des créateurs et créatrices de l'époque : il est composé non pas de tissu sur carton comme tant d'autres, mais d'une fine feuille de bois, peinte en noir ! Oui du bois ! Jusqu'ici je n'avais vu ce type de sacs que dans les livres...


Celui-ci est tout à fait représentatif de la période également : cadre de bois, ici joliment sculpté, peu de pièces de cuir se limitant aux anses et deux empiècements décoratifs,  et un corps trapézoïdal en tissu sur carton. J'aime évidemment beaucoup sa ligne si Art Déco !


Et on termine avec mon chouchou, ce modèle sans doute unique taillé dans un tissu coloré, à la patte de fermeture finement sculptée en forme de feuille. J'adore ! 

Que d'inspiration pour mes futures créations ! Je ne me lasse pas d'admirer ces pièces, souvent fragiles, toujours superbes, et si empreintes d'Histoire et d'histoires...

Voilà pour ces acquisitions récentes qui m'ont tant faite vibrer ! 
En cette période étrange, les vide-greniers étant fort rares, je me remets à internet et aux puces pour contenter mes addictions. Heureusement qu'on nous a rendu ça déjà ! Il me tarde comme toujours d'aller arpenter les allées emplies de bric-à-brac, à la fraîche, samedi prochain...en espérant y faire de jolies prises à vous montrer dans ces pages ;-)

 À bientôt ! 

mercredi 24 juin 2020

Drôle d'Année

Je suis toujours là !
Oui, mon silence a été incroyablement long, et je m'en excuse. Si vous voulez bien, on ne va pas s'appesantir sur ces circonstances exceptionnelles qui ont bouleversé nos vies, on en parle bien assez partout. 
Le fait est que privée de brocantes et de sorties, accaparée par le quotidien familial et mes créations pour ma toute jeune marque, je n'ai plus su trouver le temps ni l'énergie de venir papoter sur les pages de ce blog...

Mais maintenant que les choses reprennent un cours quasi normal, et que l'envie de sortir, de porter de jolies tenues d'époque est revenue, j'espère bien parvenir à me tenir à au moins un article par semaine.
 Car oui, les trouvailles ont repris en même temps que le déconfinement, et même si mes acquisitions de vieilleries n'ont jamais vraiment cessé (ô internet merci de contenter la rétro addict que je suis !), pouvoir à nouveau aller chiner est un réel plaisir...

Pour ces retrouvailles bloggesques, je vous propose un petit flashback en images de ces quelques mois d'absence,  mêlant créations pour ma marque Madame George, acquisitions, et looks.

 C'est parti !



 Toujours aussi rempli, mon atelier accueille mes trouvailles et mes créations, au gré des inspirations et des acquisitions...


Et pour ce qui est des acquisitions, si les aléas des services postaux ont pu retarder un temps leur arrivée, internet a facilité les trouvailles de multiples beautés et trésors qui ont rejoint mes collections.


La première brassée reçue fut un colis conséquent, rempli de merveilles sélectionnées chez Missy, brocanteuse sur les puces de Vanves à Paris. Confinée elle aussi, elle en a profité pour nous inonder de beautés via Instagram...je me suis lâchée, mais quelle inspiration ! La plupart de ces acquisitions sont destinées à un réemploi dans mes futures créations. 


Vinrent ensuite les merveilles trouvées dans les ventes Instagram du Petit Brocanteur... Là encore, la plupart de ces pièces vient agrémenter mon stock de matières premières que je destine à de futures réalisations. 


Évidemment, très très gros coup de coeur pour ces patrons années 40, aussi style si typique et totalement dans ce que je préfère ! Hâte de m'y frotter bientôt...


Good mail day le jour où j'ai reçu coup sûr coup ces boîtes recouvertes de tissu Art Déco, ce petit sac période restriction textile en patchwork de cuir et daim, et ce très joli turban !


Cette fournée-ci mêle trouvailles faites sur les puces post déconfinement et pièces échangées avec une autre collectionneuse. Encore une fois, les patrons sont au rendez-vous, comme autant de projets motivants et inspirants ! 


Ce "paquet"-ci est la suite de mes folies dénichées chez Missy. Quelles beautés ! Avec un énorme coup de coeur pour les petites broches à monter soi-même, en bois peint et sur carte d'origine...

La dernière grosse fournée de mes trouvailles ante et post déconfinement fera tout prochainement l'objet d'un article entier, car les pièces qu'elle contient sont juste Waw et le méritent bien ! 

Passons à présent à quelques looks, une fois retrouvé le plaisir de me saper d'époque (car j'avoue que pendant le confinement ça plutôt été fringues actuelles et confort avant tout) : 


Couleurs printanières pourra première tournée des puces post confinement : robe en rayonne fleurie trouvée à Paris lors de ma dernière session chine en novembre, veste en métis bleu (ebay il y a quelques années), broche en feutrine chinée chez Poupoule, et sac de ma création inspiré d'un modèle de la période de restriction textile. 



Celui-ci est le modèle "Eugène", ici en lainage vert forêt. Moi qui apprécie tant le vert, je n'ai pas pu me résoudre à le vendre et me le suis finalement gardé ! Faut aussi penser un peu à sa pomme de temps en temps hein ;-)


Seconde tournée de puces et tons un peu plus chauds, avec une robe en rayonne à pois crème sur marron, avec cette forme chemisier si pratique. 


Pour l'occasion, première sortie avec ce grand panier 40s chiné en début d'année, et ces sandales Robert Clergerie dénichées à prix cadeau sur Vinted et totalement inspirées des modèles de la période de restriction textile. J'adore. 


Ceinture en daim rouge, boucles d'oreilles rouges et broche en raphia tressé complètement la tenue...


Quelque chose d'un peu différent il y a deux semaines, avec cet ensemble chemisier et pantalon large en crepe bordeaux, reproductions par Hi de Ho (chez Mamie Blue). A mon épaule, une autre de mes créations, le modèle "Marcel", ici en crêpe noir.


Une tenue aux inspirations masculines qui m'a permise d'étrenner ces derbys en cuir tressé, années 40, dénichées récemment sur eBay.


On prend la pause en famille, avec ma fille en robe d'époque !


Couleurs et accessoires d'un samedi matin sur les puces...


Et on clôt cette revue de looks avec ce mélange que j'affectionne beaucoup, association de rétro avec cette house dress 40s que j'adore, et de bijoux ethniques avec cet imposant collier cadeau de ma maman ♡

Voilà pour les tenues, passons au dernier chapitre de ce petit flashback de retour : les créations !
Car oui, il n'est pas dans ma nature d'être inactive. Et pendant le confinement j'ai réussi tant bien que mal à être assez productive, et de nombreuses pièces sont sorties de mon atelier pour ma marque Madame George ! En voici donc un petit aperçu...


Si vous ne connaissez pas encore Madame George, je vous invite à aller vous balader sur notre page Instagram ! Le site est encore en gestation, je ne peux malheureusement pas tout faire et sur ce coup j'attends une aide de ma frangine qui s'y connaît un peu, car j'avoue mon ignorance en la matière : je suis plus douée avec du fil et une aiguille que derrière un ordinateur !!!



"Germain", ici taillé dans un châle cachemire du début du XXe siècle, avec fermoir et bandoulière en crêpe marron. 



"Victorine", crêpe bleu ciel brodé main de motifs folk Hongrois. 



"Eugène", lainage vert forêt et crêpe marron. 



"Jeannette" et "Éloïse", broches en feutrine, coloris personnalisés. 



"Marcel" grand et petit modèle, "Germain"... possibilités infinies...



"Gabrielle", broche en feutrine et feutre à chapeau. 



"Jeannette", broche en feutrine. 



Ceintures variées, boucles et galons d'époque...



"Germain", lainage gris à carreaux et crêpe noir. 



"Victorine", crêpe noir et broderies folk Hongroises.



Ceintures variées, boucles et galons d'époque...



"Eugène", lainage brique foncée.



"Victorine", crêpe marron, fleurettes en feutrine vert herbe et broderies au fil mouliné. 



"Victorine" et "Marcel", commande personnalisée en rouge et noir.


"Marcel" grand modèle, lainage vert, crêpe marron et surpiqûres vert d'eau. 


"Mathilde", fleurettes en feutrine et gros grain. 



La famille des sacs par Madame George !
Une famille qui tend à s'agrandir au gré de mes trouvailles de tissu (car je n'utilise que des matériaux d'époque pour mes créations), et de mes envies... Un autre modèle est d'ailleurs en cours de confection sur ma table de travail ! Mais chuuuut ;-) Je vous montre ça bientôt...



Voilà, c'est tout pour aujourd'hui :-)

J'espère que vous le pardonnerez ce silence prolongé et que j'aurai réussi à vous redonner l'envie d'un petit rendez-vous hebdomadaire dans ces pages !?