samedi 11 juillet 2020

Tenue Tricolore et Trouvailles du Jour

Comme chaque semaine, c'est avec le plus grand bonheur que je vois arriver le samedi. 
À la pointe du jour, alors que je me traîne péniblement devant mon café, tentant de me sortir du sommeil, mon esprit tout entier est déjà focalisé sur mes potentielles futures trouvailles. Car samedi, c'est jour de puces ! 

Pour l'occasion j'ai eu envie de porter, pour une première sortie, une de mes dernières créations : ma ceinture "Victorine", directement inspirée d'un modèle d'époque de ma collection, et ici brodée à la main de fleurs dans l'esprit Libération. 


Que porter avec une telle pièce ? Pour la mettre en valeur, sans qu'elle soit non plus trop voyante ni criarde, ni trop sortie de son style... Aussi étonnant que ça puisse paraître j'ai peu de robes d'été d'époque, et rien en blanc / clair car on n'est pas très copains. Ma seule option était donc une robe que je conserve précieusement dans ma collection depuis pas mal d'années maintenant...


Il s'agit d'une robe qui était à l'origine blanche, taillée dans un drap en métis et rehaussée de boutons en pâte de verre. Comme dit n'étant pas très à l'aise avec le blanc, j'ai teint cette pièce rare dans un bleu marine pour pouvoir la porter plus facilement. 



Ma ceinture Libération étant elle aussi taillée dans un drap, la rencontre était presque évidente ^^


Quelques accessoires assortis et me voilà prête : sac restriction textile, fleurs dans les cheveux et sandales à semelles bois en cuir rouge (modernes). C'est parti pour aller chiner ! 

Et voilà mon "tableau de chasse" du jour :



S'il est des villes où les puces hebdomadaires voire quotidiennes valent à elles seules le billet aller-retour, Toulouse n'en fait pas partie. Non franchement, faut dire ce qui est. Les belles choses se raréfient un peu partout certes, mais c'est d'autant plus criant quand comme ici il n'y a déjà pas grand chose au départ. Depuis 11 ans que je suis toulousaine, j'ai vu fortement décroître la quantité de pièces intéressantes sur les stands des marchands... Cependant, au détour d'un carton, il arrive encore que je parvienne à pêcher une petite perle ou deux...
Et aujourd'hui j'ai eu la main heureuse avec ces quelques pièces chinées sur un seul et même stand, au milieu de la vaisselle cassée et autres torchons ou bouquins à la reliure hors d'âge. 




Grand feuillet si inspirant, empli de ces motifs fleuris Art Déco que j'adore... Comment leur rendre honneur ? Les peindre ? Les broder ? On verra bien dans quelle création je me lancerai bientôt...


Pour des raisons souvent évoquées dans ces pages, on trouve très rarement des pièces d'époque en tricot. Alors quand j'en déniche je suis aux anges ! Quelle chance d'être tombée sur ces deux paires de moufles années 40 en très bon état, sans trou ni autre dommage qu'une légère usure de la paume !!! Je conserve la paire féminine (marron et beige), mais destine la paire masculine à la vente (bientôt sur mon shop etsy ;-) )


Et puis je suis tombée sur ça. 
À première vue, me fiant à sa seule silhouette, j'ai grandement hésité : sac 70s ? Mais rapidement ses détails m'ont interpellée : sac restriction textile ! Oui, encore un ! Et d'une forme que je n'avais encore jamais croisée ! 




Un coup d'oeil à l'intérieur à achevé de me convaincre que j'étais bien en présence d'un sac années 40 : une doublure fleurie taillée dans une cotonnade légère années 30 et montée à la main, et quelques petits riens traînant dans une poche dont deux-pièces de 50 centimes datés de 1935...


Je possède déjà dans ma collection plusieurs exemplaires très représentatifs de la période de restriction textile faits de la sorte, en patchwork de petites pièces de cuir (sans doute des chutes). Mais c'est la première fois que je croise cette association cuir et ficelle ! Ici la ficelle a été soigneusement tressée, puis peinte dans la même couleur bleu nuit que le cuir. La matière rigide et résistante ainsi obtenue à été utilisée pour le fond du sac, ses anses et côtés pour un maintien optimal de l'ensemble. Ingénieux ! 

Une pièce intéressante et assurément LA trouvaille de la semaine ! 


Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures vintage ;-)

2 commentaires: