mardi 11 février 2020

La Chine du Week-End

Cette semaine est encore passée à toute  vitesse : mises en ligne de quelques fringues, réparations ici et là pour tenter de faire descendre un peu mon tas de vêtements à reprendre, quelques créations pour ma marque, une restauration de meuble, beaucoup de rangement et de ménage...ça file ! Mais ça veut dire que le week-end "arrive" d'autant plus vite, avec ses promesses de nouvelles trouvailles ! Et cette semaine j'ai eu la main heureuse sur les puces, malgré une arrivée fort tardive : l'essentiel de mes prises du week-end ont été faites à St Aubin samedi, alors que les brocanteurs commençaient déjà à remballer...


Joli tableau de chasse encore une fois, non ?

Allons-y pour notre petite revue de détail :


C'est marrant je suis très branchée paniers en ce moment... il faut dire qu'avec mes productions en tous genre pour ma marque,  ils sont bien pratiques tant pour stocker les pièces prêtes que pour en préparer de nouvelles. Ainsi ce grand format rond et peu profond vient s'ajouter à cette pile de compagnons que jutilise au quotidien. 


J'ai toujours beaucoup de mal à résister au rotin, même si je me suis quand même pas mal calmée dernièrement (faute de place, eh oui). Mais le format de cette petite table d'appoint m'a immédiatement séduite ! 


Au rayon bric-à-brac, un flacon de brillantine Roja dans son emballage d'origine rejoint l'étagère de la salle de bain...


Pour une piécette, je n'aipas su résister à la madeleine de Proust que représente cette petite boîte à savon en plastique rose pâle,  ce même plastique inimitable des années 50-60 qui a bercé mon enfance et mes visites chez ma Grand-Mère...


Et d'ailleurs on continue dans les souvenirs d'enfance avec ces quelques pièces de dînette chinées pour ma fille...


Donné dans le lot de dînette,  ce petit canard en bois peint devait appartenir à je ne sais quel autre jeu...ça fait partie des petits riens rigolos ou insolites qui peuplent les étagères surchargées de ma pièce de travail ! 


Un peu de lecture avec un Marie-Claire de Mai 1939... pas en super forme mais comme je ne l'avais pas encore...Je le remplacerai peut-être si je croise un jour son jumeau en meilleur état ! 


Un magazine Jeux d'Aiguilles de 1938 ayant perdu sa couverture, mais pas ses fabuleux modèles si inspirants ! 



Coup de coeur pour ce catalogue DMC répertoriant des modèles de broderies yougoslaves !  Quelle fabuleuse matière, quelle inspiration !!


Une aubaine que ce couvre-lit déniché pour une petite pièce !  Son format est étrange, ce qui laisse à penser qu'il a été partiellement décousu voire coupé, mais qu'à cela ne tienne j'ai craqué pour ses jolies fleurettes en relief. Je lui trouverai bien un usage, ça je n'en doute pas une seconde !


Quelques jolies prises au rayon bijoux fantaisie : deux bracelets dont un en bakelite d'un  rouge intense, une paire de b.o. assorties,  un clip de robe Art Déco inspiré de Jean Painlevé, et mes préférées, une paire de délicates b.o. années 40 en ruban de velours et raphia crocheté rehaussés de perles et sequins. Fan. 

Comme toujours pas mal de mercerie...mais il faut dire que depuis que je me suis lancée dans mon projet avec ma marque Madame George,  j'en chine encore plus ! Belle moisson une fois encore, qui ouvre dans mon esprit un immense champ de possibilités d'associations... y'a plus qu'à s'y mettre ! ^^


On commence avec un gros métrage de ruban satiné bleu, vers les années 40...


Je ne l'utiliserai sans doute jamais, mais je n'ai pas résisté au packaging de ces bobines de fil de lin ! 


Très chouette prise ici, surtout pour moi qui fabrique beaucoup de ceintures en ce moment : lot de boîtes d'oeillets à écraser,  dans plein de teintes quasi introuvables aujourd'hui !  Je suis ra-vie !


Boucles de ceintures variées...


Quelques très jolis boutons peints qui viennent rejoindre mes stocks déjà importants...


...un peu de pâte de verre,  peinte ou non...


...et quelques très jolies pièces en polymères divers et variés,  mention spéciale pour les grandes fleurs vertes en galalithe sculptée que je compte transformer en boucles d'oreilles, et ces incroyables boutons "pelotes" (en bakelite je dirais) qui feront merveille sur une veste ! 


Pour clore le chapitre mercerie,  un tout petit bouton en plexi, peint de fleurettes libération, trouvé dans un fond de boîte...


Et voilà ma pièce favorite parmi toutes ces jolies trouvailles : un panier bicolore en paille tressée, original des années 1940 ! J'aurais pu passer dix fois devant sans le voir, très franchement, tant il n'était pas mis en valeur sur le stand, perdu au milieu des tissus et colifichets plus ou moins modernes. Le hasard a voulu que je l'aperçoive de loin, alors que j'avais déjà dépassé ledit stand... Inutile de dire que j'ai immédiatement fait demi-tour et que je ne l'ai plus lâché !!! Je suis hyper fan. Trop hâte de le porter avec une tenue printanière, d'ici quelques mois ! 

A très vite ;-)

2 commentaires:

  1. I always love seeing your "tableaux de chasse". So many pretty things! I particularly love the buttons, and that plastic soap dish certainly is a madeleine de Proust for me too. We had one in that particular colour at home! xxx

    RépondreSupprimer
  2. Plus de chines : cela doit bien vous manquer !

    Et plus de billet depuis longtemps : cela nous manque, à nous ;)

    Et c'est inquiétant, en ce moment, de n'avoir pas de nouvelles de vous...
    En espérant que tout va et ira bien, pour vous et votre famille...

    RépondreSupprimer