mardi 26 août 2014

Rentrée en Rouge

Et voilà, ça repart ! 
Je ne suis pas "gonflée à bloc", car je traîne toujours un méchant retard de sommeil comme un vieux boulet à ma cheville, ceci dit je me sens un peu plus zen en ce retour de vacances, prête à ré-attaquer l'année avec le sourire (pourvu que ça dure) ! Ce qui me motive aussi, entre autres, et vous vous en doutez, c'est de faire de nouvelles trouvailles dès ce week-end, car j'ai déjà remarqué qu'à la rentrée les brocanteurs nous livraient bien plus de trésors qu'en Eté. Vite, viiiiiite, des petites beautés oubliées dans les fonds de cartons !!! (pas hystérique du tout non non......bon oui, ok, juste un peu)
En attendant ce week-end avec toute l'impatience qui me caractérise (quoi on n'est que mardi ??? aaaargh), je profite d'un retour dans une atmosphère ni trop chaude ni trop froide pour ressortir enfin mes robes 40s adorées... 




Celle-ci m'a tapé dans l'oeil chez Groucho il y a quelques mois, et depuis elle est entrée dans mon top 5 ! Sa couleur, sa matière (crèpe), son imprimé, sa coupe, je suis sous le charme. Et quelle meilleure occasion que d'épingler sur ce beau spécimen une de mes dernières broches ?!



Rhââaâ ces imprimés...j'en ferais une collection si j'en avais les moyens !
 


Décidément plus ça va plus mes broches sont...énormes ! Je suis tombée sur ce joli canasson en bois peint et lucite sur Ebay dernièrement, et je n'ai pas pu résister... Même si la réaction de mon homme a été "beuh mais il est trop moche ce cheval !" Rrrrh tu comprend rien :-P




Petit détail de la coiffure, avec l'arrière des cheveux remonté en chignon lune dans la nuque, le tout surmonté d'une grosse fleur en tissu noir. Mes cheveux se sont éclaircis avec le soleil, du coup je trouve que les accessoires à cheveux ressortent on ne peut mieux ! Je vais en profiter ;-)
 

Depuis le temps que je cherchais une jolie robe rouge...pas facile à dénicher, ces petites beautés intemporelles ! D'ailleurs ça ne vaut pas que pour le rouge, car je trouve que les "affaires" intéressantes diminuent de jour en jour. Quel dommage pour nous, amoureuses de cette période aux moyens modestes ! Désormais pour s'offrir une pièce dans un joli imprimé, il faut casser sa tirelire...snif. Heureusement qu'il y a encore quelques bonnes adresses aux prix raisonnables pour satisfaire mon appétit de nouvelles robes ;-)

 

dimanche 24 août 2014

Reset

Et voilà, c'est la fin des vacances, on s'y remet ! La rentrée, le retour au boulot, au train-train, aux missions remises à plus tard. Une semaine off c'est bien court pour recharger les batteries (solaires ?)...
Une fois de plus c'est en Provence que nous avons pu goûter à la douceur de tranquilles journées de far niente. J'avais emporté des tas de choses à faire, couture, dessin, broderie, bouquin à finir...et au final je n'ai presque rien touché ! Comme d'hab'. J'ai beaucoup de mal à ne rien faire, mais quand on y prend goût, c'est vraiment parfait pour décrocher ! Même si je ne suis pas mécontente au final de me remettre au travail.
Bref ! Cette fois donc, beaucoup de piscine, un chouïa de balades, et puis quand même deux visites géniales sur lesquelles je vais revenir plus bas.
Récit en images :
 
 
 
 

 
Nous avons eu l'occasion cette fois d'aller jusqu'à Roussillon, ce superbe petit village perché entouré de carrières d'ocres d'une beauté irréelle. Un endroit magnifique...seul conseil si vous souhaitez vous y rendre : choisissez d'y aller en hors saison, car c'est une destination touristique très connue et en plein mois d'Août c'est blindé de monde, ce qui nuit un peu à la visite.
 
 








 

 
Une partie de la balade se déroule sous des pins immenses, à l'écorce légèrement colorée ça et là par la poussière d'ocre...
 
Après cette marche dans les carrières, petit tour dans le village :
 
 
Plaque sur un immeuble en face de la Mairie...
 

 
Mon amoureux en mode "camouflage" !
 

 
C'est une visite que je conseille vivement, tant ce petit village typique est ravissant, et ces carrières d'ocres impressionnantes. J'y étais déjà allée auparavant, il y a pas loin de...15 ans ! Autant vous dire qu'à l'époque l'endroit n'étais pas aussi fréquenté qu'aujourd'hui. Ceci dit on arrive tout de même à prendre quelques photos sans touristes dessus ;-)
 
Seconde destination touristique de ces vacances provencales : les Gorges du Verdon, et le charmant village de Moustiers-Sainte-Marie. Simplement superbe.
 



 
La vue depuis la chapelle : dans le fond on devine le Lac de Sainte-Croix.
 
 
La chapelle qui domine le village, à flanc de montagne. Belle ascencion, et descente glissante tant les pierres qui pavent le chemin ont été lissées par le passage répété des pélerins et des touristes.
 
Après la visite du broug, direction les rives du Lac de Sainte-Croix pour louer un pédalo, le meilleur moyen à mon sens de visiter les Gorges en en prenant plein la vue...
 
 
Et c'est parti pour 2h de pédalo sur le lac et dans les gorges...
 



 Là encore, il y a beaucoup de monde (eh oui, en plein mois d'Août !), mais la balade en vaut la peine, c'est absolument grandiose. Et la couleur de l'eau...paradisiaque !









 
Les trois passager du pédalo : mon homme, ma maman, et moi !
 
 
 J'ai adoré cette journée idéale au fil de l'eau. Une promenade qui a réussi à me faire oublier l'affluence en ce lieu hyper touristique, et qui nous a permis de rentrer avec de magnifiques images en tête ! Nul doute qu'on y retournera ;-)
 
Allez, dernier jour de repos, demain je m'y remets, rangement, vitrines...Et mardi, c'est reparti !
 

lundi 11 août 2014

1 + 1+ 1 .........

Et voilà je récidive. Oui, j'en ai encore trouvé un ! Et pas comme les autres, non, un comme on en voit que rarement ! C'est pour ça que mon sang n'a fait qu'un tour et que je n'ai pas hésité une seconde devant ses couleurs et qui plus est son petit prix. Voilà le petit dernier arrivé dans ma collec de sacs au crochet :
 
 
 
Avouez qu'il  n'est pas courant de trouver ces couleurs ! En fait j'en avais déjà vu, mais sur des pochettes trop petites. Pas la peine de commencer à acheter des mini-sacs qui ne me serviront qu'une fois l'an tant leurs dimensions sont inadaptées à un usage actuel (eh oui moi aussi je trimballe a vie dans mon sac !
On retrouve les fameurs poignées en lucite torsadée...
Je l'ai trouvé sur Etsy chez Urban Eccentric.
 
 
Hi hi oui je m'essaye au gif... c'est mon tout 1er alors j'implore votre indulgence, il y a encore pas mal de couacs ! Mais je trouvais que pour présenter ma ptite collection ça donnerait un twist sympa...
 
Voilà, j'en ai 4 ! Je recherche maintenant la perle rare, le vert ou le rouge, en bon état et pas trop cher (rien que ça !)...
 
 
 


jeudi 7 août 2014

Dernières Trouvailles

 
S'il y a une seule raison qui me fait attendre la rentrée avec impatience, c'est pour mes trouvailles. En Juillet-Août, je trouve que ça s'essouffle, que je ne trouve quasi rien. C'est un peu lassant ! Heureusement, j'ai pu dénicher ces petits témoins du passé cette semaine : 
 
 
Un petit sac 40's datant a priori de la période de restriction textile puisque visiblement fait maison, dans un tissu satiné recouvrant du carton. Il a vécu et garde une trace bien visible de cette première vie avec ce petit trou sur l'avant, mais cet ouvrage délicat est un vrai témoin des préoccupations de l'époque et à ce titre je ne pouvais pas le laisser décrépir au fond de son carton poussiéreux...il vient s'ajouter à ma collection de pièces "restriction".
 

 
Une jolie paire de mitaines 1900 au crochet...d'une finesse ! J'adore. Même si je ne suis pas sûre d'avoir réellement l'occasion de les porter...
 
 
On continue dans le chapitre restriction textile avec ce petit porte-monnaie fait main. Il s'agit en fait d'un porte-monnaie en cuir, tellement usé jusqu'à la corde que sa propriétaire a utilisé une chute de tissu pour le recouvrir et ainsi lui garantir de nombreuses autres années de vie. Dans le fond des poches on peut apercevoir le cuir tout démantelé...cependant ainsi recouvert on ne soupçonne pas que ce porte-monnaie était une vraie ruine ! Economie et système D !
 
 
Cette main en carton recouvert d'une illustration façon gravure semble provenir d'un jeu de société...dont je n'ai trouvé, que cette pièce qui deviendra soit une grande broche soit une partie d'un futur collage.
 
 
Un joli bracelet en celluloïd façon ivoire...
 
 
 Et enfin, last but not least, un joli chapeau années 40 en feutre marron et crêpe gris pâle. Il est très abîmé par son long stockage, mangé aux mites ça et là sur l'arrière, mais une fois porté on ne le voit que si on a le nez dessus. J'ai pris le temps de le nettoyer, re-fixer son grand noeud sur le côté droit et repositionner sa voilette toute déchiquetée, et le voilà prêt à reprendre du service !
Reste à trouver la robe avec laquelle il s'accordera cet Automne ;-)