dimanche 25 janvier 2015

Le Plein de Nouveautés

 
Aujourd'hui, première sortie pour plusieurs nouveautés arrivées il y a peu dans mon dressing.
Rien de tel qu'une fin de dimanche ensoleillé pour combiner ces belles pièces en une silhouette typiquement années 40 !
 

 
Première nouveauté : ce grand chapeau américain en feutre et gros grain bleu marine chiné sur Ebay récemment, un vrai coup de coeur ! Décidément, mes chapeaux je les aime imposants. Celui-ci est un grand halo de feutre savamment plié, qu'on peut modeler à sa convenance suivant sa coiffure. Typiquement le style de grand chapeau qui fait battre mon coeur...
 
 
Au revers de ma veste, une épingle à chapeau années 30 au motif Art Déco tient lieu de broche. J'aime beaucoup utiliser mes épingles à chapeau en broches sur mes vestes ou manteaux, elles sont souvent très raffinées et leur forme allogée s'adapte bien aux cols grands ou petits. Le Graal évidemment ce sont les épingles à deux bouts qui peuvent fermer et sont du coup très pratiques pour faire tenir un chapeau en un tour de main, en plus d'être jolies. Malheureusement elles ne sont pas si faciles à trouver !
 
 
 
 
 
Pour changer un peu du manteau de saison et laisser un peu plus apparaître l'imprimé de la robe, j'ai misé sur une veste fin années 40 bleu marine, très cintrée (un chouïa trop avec les kilos accumulés...grrr), à mon sens un must have dans toute garde-robe rétro qui se respecte. Mon sac du jour est un sac en corde bleu marine en forme d'éventail et poignées en lucite, typique 40's lui aussi. Et puis bien sûr, pour la touche colorée, mes  fidèles escarpins rouges calqués sur un modèle typiquement années 40, que vous commencez à connaître.

 
Première sortie donc pour cette petite beauté, une robe années 40 américaine offerte par mon homme à Noël. Je suis fan ! Tout ce que j'aime. Forme simple et typique, rayonne fluide confortable à souhait, imprimé charmant et flashy, petite jupette en mille-feuilles, col travaillé...une très belle pièce, dont je suis évidemment hyper contente.

 


 
On voit bien là le gros grain qui entoure la calotte, et les vagues de feutre qui donnent à ce drôle de chapeau toute son originalité.
 

 
Encore une nouveauté, et pas des moindres : un véritable flash ! Je ne pouvais pas la laisser passer. Je suis absolument fan de ces grandes broches en bakélite et bois ! La collection est commencée mais ne risque pas de grossir rapidement, car ces broches sont souvent très chères.
 

 


 
 Une tenue flashy comme je les aime, confortable, typique et un brin flashy...
 
 

jeudi 22 janvier 2015

Back To Elsass

A part le bibeleskäs, les bredele ou les flammekueche, je me suis rarement frottée à la cuisine alsacienne. Souvent riche, mais très inventive et surtout délicieuse, la cuisine traditionnelle de ma région de naissance a pourtant bien d'autres subtilités à proposer. Ceci dit j'ai plutôt envie de m'essayer aux sacro-saints repères qui feront dire à n'importe qui, au premier coup d'oeil : "ça, c'est l'Alsace !". Pas encore eu le temps de tenter les bretzel (et pourtant Dieu sait combien j'en raffole, ce serait bien pratique d'en fabriquer moi même héhéhé...), et, fait incrroyable, je n'avais jamais fait de choucroute de ma vie !!! Vous notez que j'emploie le passé ? oui ? C'est parce que c'est chose faite, enfin ! J'ai égalé nos copains ce dimanche autour d'une grande tablée qui faisait très repas de Noël bis, un plaisir. Mais pour une première fois, j'y suis allée fort : choucroute pour 11 convives, rien que ça !





Qu'à cela ne tienne, même pas peur, j'ai passé des heures aux fourneaux mais le résultat était au rendez-vous, sans me vanter c'était délicieux ! Autant dire que je ne suis pas peu fière ;-) Mais avec la recette de ma Grand-Mère et les conseils avisés de ma Maman, je ne pouvais pas me tromper ! 



 
Miam, j'ai hâte de remettre ça !



mercredi 21 janvier 2015

Dernières Trouvailles

A peine rentrée de mon séjour parisien, revoilà ma petite routine, entre mon chez-moi et ma boutique. Ca ne fait pas de mal ! En tous cas moi j'aime ma routine. Quelque part, je pense que ça me rassure un peu, c'est comme un cadre qui canalise mon énergie et mon irrésistible besoin de tout organiser, contrôler. Sans ce cadre de petites habitudes, mon caractère excessif me ferait prendre de gros coups de déprime suivis de phases d'euphorie, comme des montagnes russes ! Oui, j'apprécie ma routine. 
Et s'il est une habitude que je ne voudrais perdre pour rien au monde, c'est celle d'aller "prendre ma dose" de trouvailles chaque samedi matin, sur les puces de St Sernin ! 

C'est ainsi qu'une semaine à peine après être rentrée bien chargée de nouveaux trésors, j'ai remis la main sur quelques petites pièces fort sympathiques. 
Voyez plutôt :


Pas de quoi fouetter un chat me direz-vous ? Je veux bien admettre qu'il m'est arrivé de rentrer bien plus chargée. Qu'à cela ne tienne, ce n'est pas la quantité mais bien la qualité qui prime ! Et je suis assez contente de mes trouvailles de la semaine. Voyons cela en détail.

 Un petit verre à eau "alsaciens" qui rejoint la série déjà commencée...

Pour mon chéri, séquence nostalgie avec ce verre "Tortues Ninja" !

J'ai aussi chiné un joli lot de chromos décalcomanies pour ma boutique, et bien sûr je m'en suis gardé quelques unes ! Entre pin-ups et bondieuseries, ces motifs des années 50 à 70 trouveront peu à peu leur place sur certains objets qui m'entourent.







 ...coquine !


 Second coup de coeur de cette séance de chine, ce petit jouet des années 50 comme j'aime, qui va rejoindre ses copains sur mon étagère-collection !

 Et enfin, dernier coup de coeur, ce miroir années 30 en bois peint, verre biseauté, chiné trois fois rien. Il a besoin d'une petite restauration : la vitre se détache car le carton qui la protège à l'arrière a bien souffert des assauts du temps...heureusement rien de trop grave, ce cadre au charme désuet trouvera bientôt sa place chez nous.




Vivement samedi pour de nouvelles trouvailles !!!




mardi 20 janvier 2015

Chapeautée

 
Pour ce petit samedi frileux mais pas trop, j'ai revêtu une tenue sans grande originalité je le concède, si ce n'est ce grand chapeau que je redécouvre régulièrement et qui compte parmis mes préférés. Une silhouette années 40 typique, épaules larges, taille marquée, jupe légèrement évasée, grand chapeau... Mais si on y regarde de plus près, c'est comme à mon habitude un joyeux mélange d'époques !
 
S'il m'arrive quelques fois d'assortir une tenue en faisant attention que tout soit vraiment accordé niveau époques, la plupart du temps je mixe suivant mes envies, car mon but n'est pas de faire une reconstitution historique mais bien de prendre du plaisir à m'habiller et à porter ces pièces anciennes que je collectionne. Pas (ou peu) de premier degré ! Cette tenue-ci en est un nouvel exemple.
 

 
Sous mon manteau fétiche typiquement 40's qui provient d'un stock d'invendus d'époque, une robe que j'aime beaucoup et que j'ai depuis quelques années (miracle, elle me va toujours !). Les mélanges commencent car elle date a priori de la fin des années 40 début 50's, avec sa coupe de robe-manteau à manches raglan et jupe évasée, en tissu très lourd, un magnifique jacquard dans les tons blanc, noir et gris argenté. Une robe que j'affectionne beaucoup et qe je conserve jalousement, même si malheureusement je n'ai pas le sentiment de lui rendre totalement justice.
 
 
On avance encore un peu dans les époques avec ma petite broche araignée rapportée de Paris, qui date des années 50. Je vous le donne en mille : la récation de mon homme a été mitigée. Ben pourquoi ? Perso je la trouve magnifique et très originale, avec ses pattes incurvées, son corps en céramique émaillée.
 
 
Et puis on revient aux années 40 avec ce grand chapeau en feutre bordeaux. Un feutre inhabituellement rigide, je n'ai que ce chapeau-là qui présente cette matière particulière.
Evidemment j'aime sa hauteur, sa couleur, sa forme... Il n'a pas manqué de faire réagir autour de moi, que ce soit en ville ou à ma boutique, et toujours des compliments, ça fait plaisir !
 

 
Pour compléter la tenue, un foulard en laine années 40 avec des grandes fleurs dans les tons rose, fushi, bordeaux et camel, mes chaussures début 40's que j'avais reteintes en bordeaux (comme je regrette, d'ailleurs), des gants au crochet années 40, et un petit sac en tapisserie qui date a priori des années 50.
 
 
 Un joyeux mélange donc, comme toujours, mais c'est comme ça que j'aime porter mes chers petits trésors !
 
Les gens qui ne me connaissent pas et n'ont jamais vu mon blog me demandent souvent si je m'habille comme ça au quotidien. Ils semblent toujours assez étonnés de ma réponse, ce que je peux comprendre finalement, car c'est assez original d'oser porter ce que l'on aime sans se soucier des codes et modes actuelles. Suis-je une originale, une excentrique ? On doit pouvoir dire ça de moi, en effet. Ce que je vois, moi, c'est seulement mon plaisir à porter des pièces anciennes d'une qualité exceptionnelle, qui ont une histoire, un vécu. C'est mon plaisir à être comme je veux, à être unique, à cultiver ma différence. Quand il n'y aura plus ce plaisir, je pense que je cesserai de me coiffer ainsi, de m'habiller ainsi.
Mais c'est pas demain la veille ! ;-)
 
 
 
 
 


vendredi 16 janvier 2015

Trouvailles Parisiennes

Allez, n'attendons plus longtemps, je suis vraiment trop impatiente de vous montrer ce que j'ai rapporté de mon séjour parisien !


Que de trouvailles ! J'ai été faire mon petit marché, mes "soldes" à moi, entre les puces de Vanves, celles de Clignancourt, et quelques fripes comme Mamie, Episode et Casablanca.
Revue de détail.

 Pas plus rétro que cet allume-gaz années 50-60 tout neuf dans sa boîte en carton...j'adore le design de ces vieux ustensiles !

 Une drôle de grande bobine de fil en bois en forme d'étoile. Encore un objet sans réelle fonction qui vient rejoindre mes babioles sur mes étagères surchargées, oui je sais je devrais apprendre à m'arrêter, mais je n'ai pas pu résister...il y a comme ça des objets qui me parlent, que j'ai envie d'avoir même si c'est juste pour les regarder prendre la poussière... Ca vous fait ça à vous aussi ?

 Un petit lot de boutons anciens qui annonce quelques jolis projets couture : j'ai depuis longtemps dans l'idée de me confectionner quelques petits chemisiers 40's bien sympas dans des tissus d'époque...certains de ces petits boutons iront à merveille !

 J'ai bien craqué sur ce petit bout de celluloïd, accessoire original à coudre sur un chapeau. Reste à trouver le chapeau idéal pour le recevoir !

 Fan des boutons de nacre, d'autant plus quand ils sont finement gravés comme ici...j'ai ma petite boîte secrète qui en renferme des centaines ! Quant à ces délicates feuilles bordeaux, je les vois très bien sur un petit chemisier fleuri...y'a plus qu'à !

 Quant je dis que je collectionne un peu tout et n'importe quoi, les boutons ne font pas exception : on en croise quelques uns tellement originaux, uniques, que j'ai fini par les conserver. Souvent un seul ou deux exemplaires de chaque, en pâte de verre peinte comme ici, en bois peint, en jais, sculptés, etc...la collection s'agrandit petit à petit.

 La géométrie très 30's de ces boutons-ci et leur matière, probablement un celluloïd, m'a direct tapé dans l'oeil quand j'ai ouvert la boîte. Je les vois bien sur une jolie veste aux couleurs automnales.

 En pâte de verre une fois de plus, ces deux petits scotties roses ont un peu vécu mais qu'importe ! Ils rejoignent la collec.

 Alors là, je sais pas pourquoi mais je vois direct la tête de mon père quand il va voir ce petit couple d'alsaciens sel et poivre kitschissimes ! ;-)
Oui, j'avoue, c'est ultra kitsch, quasi un peu trop, mais ôôôô ben ouais, j'les aime bien moi !

Petit calepin "Rustic"...calepin publicitaire datant probablement des années 50...comme si j'avais pas assez de cahiers hein... 


  Un très mignon petit sac d'été en raphia, années 30-40, qui s'accordera à merveille avec certaines robes fraîches que je réserve au retour du Printemps. Je compte éventuellement le customiser de quelques pièces de feutrine, ou pourquoi pas de perles de bois, comme ça se faisait à l'époque.

L'alsacienne que je suis n'a évidemment pas su résister à cette ancienne pochette surprise trop mignonne ! J'adore !


Deux cartonnages publicitaires des années 20-30, neufs d'époque (sur les puces de Vanves il y a un stand avec que des fonds de stock : papeterie, fleurs en tissu, objets publicitaires, et même quelques bijoux...une vraie mine d'or ! c'est pas toujours donné mais c'est fabuleux...j'en ai déjà parlé dans ce blog : quelques photos du stand en question dans ce vieux post de 2010). Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, mais leur graphisme et leur forme m'ont fait craquer !

Dans le chapitre summum du kitsch, je crois que cette mini assiette en porcelaine montée sur un petit présentoir en laiton, avec cette tête de berge allemand peinte, va faire grincer pas mal de dents ! Hi hi il va aller rejoindre mon étagère à babioles kistch ;-)

Très gros coup de coeur pour cette ravissante baigneuse années 30 en porcelaine... Depuis le temps que je m'en cherchais une qui ne soit pas à des prix exorbitants ! J'ai flashé sur ses délicates proportions, son air rêveur...



Rayon tissus, deux pièces diamétralement opposées, mais bien sympas toutes les deux.
Le premier coupon, assez important, est un tissu d'ameublement des années 50-60 qui fera merveille dans une chambre d'enfant (rideaux, couvre-lit ou coussins, on verra en temps utile).
Le second coupon, d'un coton fin, date d'après moi des années 30-40. Je le destine à un chemisier car je n'en ai pas un très grand morceau. J'adore ce motif floral, ce vert acidulé sur fond marron...

Venons-en aux accessoires, majoritairement des broches, comme toujours. Je n'en ai jamais assez ! C'est quasi le seul bijou que je porte : à chaque jour sa broche !
Très variée, des années 20 à 80, ma collection s'agrandit à chaque passage en fripe ou en brocante, à chaque incartade sur Ebay ou Etsy. Marteau !

Une paire de boucles d'oreilles 50's en tissu, de délicates fleurs qui s'assortiront parfaitement à une silhouette années 40.

J'ai craqué pour cette très belle araignée en métal doré, au corps en émail, probablement des années 50. C'est ma 4e broche araignée ancienne, et une de mes préférées. Elle est juste sublime, je l'adore !

Plus calssique, années 40, ce petit bout de résine façon écaille peinte à la main... Ravissante sur une petite robe légère.

Les animaux de toutes sortes sont un motif très répandu en broche, mais les scotties (scottish terrier) ont la part belle ! On croise énormément de ces chiens, déclinés dans toutes les matières, positions, couleurs.
Ces deux-ci, aux yeux strassés, sont en celluloïd, marqués "Japan" sur l'envers. Ils datent probablement des années 30-40.

Encore un chien, encore un scottish terrier ! Celui-ci est en celluloïd et tenez-vous bien, sa tête est articulée ! Elle date a priori des années 30. J'ai eu le choix de la couleur car le vendeur en avait plusieurs, et j'ai choisi ce roux cuivré : je n'ai presque aucune broche de ce coloris, qui rehausse facilement une tenue d'une touche joyeuse. En plus ça change des beiges, crème ou autres marrons qui sont légion.

Refermons le chapitre broches-chiens avec ce très bel exemple en bakélite. On reste dans les couleurs vives avec un orangé-brique qui est en réalité plus foncé que sur la photo, mais je n'ai pas réussi à le retranscrire exactement, selon la luminosité ambiante mon appareil fait un peu des siennes. J'ai en tous cas hâte de porter cette grande broche sur une certaine robe 40's aux imprimés flashy !

Il y a quelques années j'ai perdu une broche coccinelle en bois peint assez ancienne que j'aimais beaucoup, et je ne peux m'empêcher d'en ressentir encore aujourd'hui un petit pincement au coeur. Cette quasi-jumelle, en bois peint également, vient joliment prendre sa place...

Rayon fringues, je n'ai pas trouvé autant de jolies robes que j'aurais voulu...tout ce que j'ai essayé était irrémédiablement trop petit, grrrr ! Encore une bonne raison d'amorcer un tournant régime, redouté mais nécessaire...
Mais bon, j'ai quand même mis la main sur 2-3 pièces chouette, voyez plutôt : 

J'ai chiné cette robe toute simple, 70's certes, mais fort pratique. Et qui me rendra bien service quand je serai enceinte (eh oui, c'est en projet), car elle est un peu grande et en plus sa forme et sa matière permettront d'y loger sans soucis le petit habitant.


Un joli chemisier 40's en rayonne, chiné pour trois fois rien car un peu abîmé, qui fera merveille porté avec une jupe taille haute Eté comme Hiver. 


Une très jolie robe fin 40's en coton fluide, très fraîche, qui malheureusement est trop juste pour le moment, mais ça fait une belle motivation pour perdre un peu de poids avant le Printemps !!! J'ai complètement craqué pour son imprimé, ses couleurs, sa matière...


Quelle surprise de tomber sur ce blouson années 40-50 à la taille ceinturée ! C'est tellement rare ! Surtout que je l'ai eu pour une bouchée de pain car il était très taché sur l'arrière...mais après un passage au pressing il devrait ne plus rien y paraître ! Un chouïa large aux épaules car forcément très épaulé suivant la mode de l'époque, il sera impec' avec un pantalon taille haute pour la fin de l'Hiver. En plus ce bordeaux chaud, j'adore !
 

Pour finir, LE coup de coeur, LA trouvaille de ce séjour, et pas des moindres : un magnifique manteau années 40 en laine à petits carreaux bleu roi et rouge, à la coupe typique. Encore une pièce d'une grande rareté ! Très épaulé, manches légèrement évasées avec un gros revers au poignet, grand col "requin", poches appliquées travaillées avec un large revers, taille marquée par de multiples pinces...il s'agit là d'une pièce d'exception, comme je n'en avais jusqu'ici vu que dans les livres. Je me sens extrêmement privilégiée d'avoir pu l'acquérir et d'en avoir dorénavant la garde... 
Evidemment, j'ai hyper hâte de le porter ! Un court séjour au pressing devrait le débarrasser de sa désagréable et tenace odeur de renfermé propre aux pièces en lainage. Nul doute que dès la semaine prochaine il sera sur mes épaules ! Reste à voir la réaction de mon homme, je ne sais pas encore si ce style si marqué et un peu particulier aura grâce à ses yeux ou si le rejet sera aussi franc que pour certaines pièces...