jeudi 20 septembre 2018

Dernières Trouvailles


Pfiouh ! Tellement speed cette semaine que je n'ai pas eu le temps de vous montrer mes prises du week-end dernier, alors qu'on est déjà jeudi !!! Trouvailles effectuées comme toujours entre les puces de St Aubin le samedi matin, et quelques vide-greniers des alentours de Toulouse le dimanche. Voyons cela d'un peu plus près :


Au rayon vaisselle tout d'abord, ce grand plat Vallauris en forme de fleur... Je ne suis pas une méga fan de ces gros plats des années 50-60, mais celui-là m'a tapé dans l'oeil par sa forme peu courante : on croise beaucoup plus souvent des feuillages ou formes abstraites.


Que se cache-t-il dans cette petite boîte en plastique bleu, à chromo de fleurs tricolore ?


Un gobelet de voyage ! Cet étonnant accessoire est en fait un souvenir (sans doute rapporté de Suisse vu l'Edelweiss central), certainement acheté dans un bazar à touristes vers les années 60 ou 70. J'en avais déjà croisé venant de Lourdes (avec une la Vierge dans sa grotte dessus bien sûr), mais encore jamais de cette couleur pétante avec image colorée et en parfait état. C'est pourquoi je l'ai acquis pour une petite pièce :-)


Coup de coeur pour ce petit plat au motif Art Déco...j'adore.


Petit verre bicolore, peint à la main, vers les années 40 ou 50 je dirais.


Changeons de registre avec ce grand album photo vierge, qui accueillera très prochainement la suite des aventures de ma fille !



Chinés dans des fonds de boîtes, quelques bijoux fantaisie, comme ce bracelet en os sculpté d'Edelweiss, vers les années 40.


Boucles d'oreilles en paille colorée, années 80...


Et une touche boule à facettes qui sera parfaite pour le Nouvel An avec ces drôles de b.o. 80's bleu flashy.


Au rayon vieux papiers, je ne pouvais pas laisser ces deux partitions aux visuels si sympas, années 20.





Un peu de mercerie avec quelques beaux spécimens de boucles de ceinture, des années 30 et 40. De quoi alimenter nombre de projets couture à venir !


Des boîtes, des boîtes... De toutes sortes, j'en ai partout. Tellement que la moitié d'entre elles sont vides ! Mais pour autant je ne peux résister aux spécimens en tissu ancien, surtout quand leur prix est des plus raisonnables. Ainsi cette petite boîte fleurie vient rejoindre ma collection tentaculaire...




Terminons avec cette jolie boîte Régibana, ma deuxième (la première est dans des tons de verts, dénichée sur Ebay), chinée en état moyen mais pour trois fois rien. Je suis fan de ces boîtes : leur matière déjà, une espèce de plastique proche du celluloïd + leurs couleurs avec ces marbrures savamment coulées + leur grande taille, pratique pour y fourrer toutes sortes de bazar + et enfin ces grandes roses en bouquet, légèrement en relief, peintes d'un rouge franc qui flashe sur le fond marbré. Bref je sens que je vais me laisser aller à une nouvelle collection !!


A bientôt !


 

mardi 4 septembre 2018

La Chine du Week-End

Le week-end dernier, j'ai profité d'une météo plus que clémente pour m'adonner à un de mes passe-temps favoris : la brocante. Au menu : samedi matin aux puces comme à l'accoutumée, et un dimanche matin sur un grand déballage au centre de Toulouse. Résultat ? Encore plein de trouvailles !


Comme d'habitude, les époques se mêlent et s'entremêlent au gré de mes kifs du jour...ou de toujours. Pour l'heure, voici des trouvailles couvrant un large éventail de styles, des années 20 aux années 70...




On commence avec cette paire de pots de marque Henkel avec le très courant motif pommes rouges, mais dans une déclinaison que je n'avais pas encore vue : petite contenance et couvercle en plastique souple, on me les a décrits comme des pots à confiture. Pour ma part, je les destine à recevoir les graines torréfiées maison que j'aime semer sur mes salades, pâtes, etc.


Trois rouleaux de liège... Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir en faire ? Je n'ai pas encore la réponse à cette question... Mais une chose est sûre : un beau jour ils seront exactement ce dont j'aurai besoin et je serai ravie de les avoir chinés quand j'en ai eu l'occasion (et surtout à prix mini) !!!


J'ai toujours adoré les pochettes 70's bien kitsch ! Toujours flashy avec ces deux petits volumes chinés pour trois fois rien, et qui me serviront très bientôt, à coup sûr.


On reste dans les années 70 avec ce mini panier en plastique. Je ne suis pas une grande fan du vert-jaune-rouge tendance reggae et tout le tintouin, mais la mini taille (et le mini prix) de cette pièce m'ont amadouée. Un joli jouet pour ma fille !


Ah les boîtes en métal ! Ma première collection, mes premières amours, mes premières chines. Coup de coeur pour celle-ci à motifs de Papillons...


Du bricolage en perspective avec ces fermoirs de sac, les uns en rotin et les autres en plastique rigide.



Coup de chance du dimanche : tomber sur ce beau lot de gros grain ancien, dans des couleurs super belles ! De quoi m'amuser dans la confection d'éléments à chapeaux, et autres accessoires.


Une petite pochette à couture / serviette / bas ? en tissu brodé type tissu basque : j'adore.



Coup de coeur pour cette nappe carrée des années 20, en coton, avec son beau motif Art Déco et ses couleurs vieillottes !


Nouveautés dans notre salon : deux fauteuils années 40 de style Art Déco, chinés aux puces !




Et mon plus gros coup de coeur du week-end va çà cette très jolie et inhabituelle boîte en bois peint et gravé, motif fleuri Art Déco, vers les années 20-30. Je l'adore ! reste à trouver une place où elle sera parfaitement mise en valeur...Et ça vu le manque de place chez moi ça va prendre un petit moment !!!


A très vite pour de nouvelles trouvailles vintage !
 

jeudi 30 août 2018

Trouvailles de Vacances

Elles n'ont eu de vacances que le nom, tant elles sont passées vite... Mais n'en est-il pas de même à chaque fois, chaque Eté ? Les jours s'égrainent avec une lenteur insupportable quand il s'agit de travailler, mais sitôt arrivée la semaine off tant attendue, voilà que les heures, les jours filent en un éclair. Et déjà il faut rentrer, retrouver le quotidien, le travail... Pfff. Même pas dexu jours que j'ai repris que je rêve déjà à mes prochaines vacances ! Mais n'est-on pas tous dans ce cas ?

Bref. Huit jours passée en famille en Provence, je les attendais de pied ferme et mine de rien ça m'a fait un bien fou, même si bien sûr c'était trop court. Soleil, cigales, piscines, soirées fou-rire, sorties touristiques ou non,...mais point trop de farniente pour l'hyperactive que je suis : vide-greniers et tri des stocks du Musée 3M ont aussi ponctué mon séjour ! Avec au retour une jolie moisson que voilà :


Une valise remplie de trésors en tous genres... Et je me rends compte au moment de ^publier qu'il y manque deux-trois bricoles, telles qu'un bocal Henkel 70's (pour mettre mon épicerie - pâtes, riz, lentilles etc), et 5 verres à vin kitsch. Bô.Tant pis.


On débute avec cette très jolie valisette années 30 qui m'a été offerte par un ami : gros, gros coup de coeur ! Pourtant, des valises j'en ai des wagons, remplies de toutes sortes de choses... Mais celle-ci m'a séduite au premier regard. L'imprimé de sa tapisserie intérieure, le fait qu'elle ait conservé son étage... Je l'adore ! Reste à lui trouver une place de choix (et c'est pas une mince affaire, j'vous l'dis).


Enorme flash pour cet imprimé ! J'adore...


Rayon "chiffons", j'ai de quoi bricoler : voici quelques coupons anciens, majoritairement début XXe, sauvés de la poubelle. Ils viendront alimenter mes bricolages futurs... en attendant, un bon bain et un coup de fer, pour les rendre tous beaux !


Encore un "petit rien" comme je les affectionne, payé 50 cents à peine : poire à humecter le linge avant repassage, vers les années 60-70.J'adore ce genre d'objets totalement passée de mode (et d'utilité), surtout quand ils sont faits de ce plastique fin si particulier, plus du tout produit aujourd'hui, et qui me rappelle tant ma Grand-Mère...


Deux étoles de genres différents : la première est une étole en soie, indienne et totalement brodée main - immense, elle sera parfaite tant en turban qu'en écharpe pour les premiers frimas ; la seconde est plus petite et plus anciennes (vers les années 30 je dirais), en velours noir et mousseline rouge sang.


Collier ras-de-cou, semble-t-il en galalithe, d'un beau jaune franc un rien fané...


Cette grande chaîne - sautoir des années 20-30 me permettra enfin de porter la petite montre ancienne (type gousset mais en plus petit, pour femme) que je me suis trouvée en vide-grenier il y a quelques années !



On croise très souvent des copies contemporaines des modèles du designer Jean Painlevé, et j'en ai moi-même déniché quelques unes au cours de pérégrinations vintage. Mais c'est la toute première fois que je tombe sur une pièce authentique, identifiable à son monogramme JHP poinçonné à l'arrière !


J'avais déjà 4 de ces libellules en celluloïd peint, années 30, dans différentes teintes (rose, rouge, vert et violet), chinées il y a pas mal d'années dans un vide-grenier de campagne. Alors quelle fut ma surprise de tomber ce dimanche sur leur petite soeur toute de bleu ciel vêtue ! Cette délicate petite broche va aller rejoindre ses consoeurs en attendant une sortie prochaine :-)


Jolies pioches rayon boucles d'oreilles ! Les deux paires en métal me (re)viennent de ma tante, qui me les avait achetées dans ma boutique lors d'un de ses séjours toulousains... Souvenirs... Quant à la paire du milieu en bakélite marbrée, elles sont d'une simplicité et d'un classique à toute épreuve, mais cette couleur !!!





Deux orphelines pour ma collection de chaussures 40's période restriction textile : une type derbys à talon en daim et cuir, à semelle articulée en bois peint, et une sandale en coton tricolore crocheté et cuir marron à lacets, plus "rustique".



Taille fillette pour cette ravissante petite blouse 40's d'influence folk slave (certainement Hongroise), en mousseline de coton blanche et broderies colorées. Pour ma fille dans quelques années !



Cette veste ne paye pas de mine comme ça, mais elle est en fait orpheline de la robe années 30 qu'elle venait habiller... Ladite robe étant en bien mauvais état (tissu complètement "fatigué" dans le dos et partant en lambeaux), je ne pourrai porter que cette veste en coton imprimé de petites fleurs en boutons. Ceinturée sur une robe unie, elle devrait faire merveille ! On testera ça avec les premiers jours d'Automne.



Tomber sur des articles d'époque portant encore leurs étiquettes a quelque chose de vraiment émouvant, ne trouvez-vous pas ? Craquage complet pour cette ravissante nuisette années 40 à délicat imprimé de fleurettes sur fond rose pâle...



Les 50's sont beaucoup moins ma tasse de thé mais je me suis laissée séduire par cette jupe dont la coup est encore fortement marquée par les années 40, bien loin des full skirts que je ne peux plus voir sur moi ! Quelques kilos en moins et des abdos en plus, et elle m'ira à merveille. Au boulot !!! ^^


Terminons par mon coup de coeur intersidéral (oui oui), ce magnifique ensemble en soie que je situe vers les années fin 30 début 40. Et pourtant de prime abord j'étais loin du compte...: en plein tri de stock , j'ai eu dans les mains ce tissu fluide mais (trop) parfait, léger, ces couleurs (trop) franches, cette coupe (trop) exagérée. J'ai / nous avons cru à un ensemble années 70 voire début 80, limite vieillot...il a filé droit vers le sac poubelle ouvert dans un coin... Mais je l'y ai repêché car la forme de la veste me plaisait et puis j'aime bien porter du 70's-80's pourvu qu'il soit vaguement inspiré de mes années de prédilection. J'ai donc remporté avec moi ledit ensemble, sans me douter un instant de la perle que je venais de sauver des ordures. 
Et puis le lendemain, j'ai essayé la veste, comme ça, pour voir. Et là certains détails m'ont sauté aux yeux : énormes épaulettes apparemment faites main, petits boutons en pâte de verre noir, coupe très marquée aux épaules et à la taille, tissu comme on n'en fait plus depuis longtemps...pas de doute, c'était bien plus ancien que ça ne laissait paraître ! J'ai alors réalisé ma chance d'avoir entre les mains une telle pièce... Je ne suis pas prête de rentrer dedans (encore une micro taille), mais je l'adore ! Alors ni une ni deux sitôt rentrée il est venu habiller mon mannequin, pour que je puisse profiter un max de cette pièce superbe.


Et je vous quitte sur ce magnifique ensemble, assorti d'un turban en jersey violet et bordure d'astrakan, chiné sur Etsy il y a quelques années... J'adore.

A bientôt !