lundi 26 septembre 2016

Le Sac au Papillon





Le voilà, le petit nouveau...
Gros, gros coup de coeur tout récemment sur Etsy, pour ce sac années 40 déniché par hasard. Je n'en avais jamais croisé de tel en plusieurs années de chine ! Il faut dire qu'il est aussi original qu'élégant, avec son cuir bicolore, sa forme travaillée, son fermoir étonnant.
Comment laisser passer une telle merveille ? Ne me demandez pas, j'en suis bien incapable : le voilà désormais à mes côtés pour de nouvelles aventures :-)


J'adore évidemment sa silhouette typique, rehaussée de détails originaux : cuir marron et peau de reptile dans les tons gris/sable, empiècements aux courbes douces, forme trapèze et taille moyenne fort pratique.


Et puis ce qui fait son originalité, c'est ce grand fermoir argenté en forme de papillon. Je n'avais encore jamais vu ça sur un sac d'époque !


En bref, voilà ce petit nouveau propulsé illico presto dans mon top 10 de sacs 40's ! Hâte maintenant de le porter...quoi de mieux que l'Automne naissante pour étrenner ses jolies teintes boisées avec quelques une de mes tenues de saison ?!

A bientôt !







 

mardi 20 septembre 2016

La Chine du Week-End

Ce dimanche, comme je l'évoquais dans mon précédent article, avait lieu l'un des plus gros vide-greniers de Toulouse. Il était noté sur mon agenda, surligné en rose fluo, depuis des mois !!! Et s'il y a bien une chose qui me motive à me lever tôt, c'est la perspective de faire de jolies trouvailles ! 
Aux aurores, me voilà levée et prête à partir en session de chine. A l'arrivée, seulement la moitié des exposants avaient posé leur stand, encore moins avaient terminé leur installation...j'ai donc commencé mon tour très tranquillement, en prenant tout mont temps, avant que les premiers chineurs ne laissent petit à petit la place aux promeneurs et qu'il y ait foule. Un premier tour fructueux, suivi d'un second en famille après manger, pour une assez bonne pêche au final, même si moins importante que l'année dernière...


Et voilà la chine du week-end, étendue sur le sol... Encore du bric-à-brac auquel il va falloir trouver une place ! Je vais devoir ruser...mais à force, j'ai l'habitude ! Quand on aime accumuler comme moi, on acquiert certaines aptitudes spécifiques, comme un vrai don au Tetris , aka une organisation béton :-) 

Sans tergiverser plus avant, voyons en détails ce que j'ai rapporté de ce dimanche de chine...


Commençons avec la pioche vinyls : un seul coup d'oeil vous convaincra de mes goûts extrêmement éclectiques ! De Gene Vincent à GrandMaster Flash, de Esther Phillips à Jesse Garon, en passant par Procol Harum, Police, David Bowie, les Shadows ou les Spotnicks, oui, j'écoute vraiment de tout !


Rayon accessoires, pas de broches cette semaine mais un petit porte-monnaie années 70 en velours côtelé vert, tapissé de perles de plastique vert fluo et blanches. Ça peut toujours servir, au pire ce sera pour ma puce quand elle aura l'âge d'avoir de l'argent de poche !



Une ceinture rouge avec broderies, artisanat marocain a priori...idem, si je n'arrive pas à perdre les quelques cm qu'il faut, elle sera pour ma fille dans quelques années :-)


Au chapitre mercerie, comme je n'en ai jamais assez (hum hum), voilà quelques bobines de fil anciennes, toutes en bois. Certaines sont même du fil de soie, toutes neuves. Je ne pouvais pas les laisser !


Sauvé d'un fond de carton, un très beau galon années 20-30 brodé au fil d'or, rien que ça...


Deux petits dés en bakélite, l'un bleu ciel et l'autre crème, reliés entre eux par un élastique noir, sans doute une astuce de leur ancienne propriétaire pour les retrouver plus facilement dans sa boîte à couture ?


Des boutons, encore des boutons ! Eh oui que voulez-vous ! Bon en même temps c'est pas ça qui me prend de la place hein ;-)


Trouvé au milieu de foulards, ce petit coupon de soie années 40-50 à l'imprimé si frais deviendra sans doute une doublure de sac.


Coup de coeur pour ce grand métrage (4m !) de coton Boussac, années 50, au motif du bouquet de la Libération !



Et pour clore le chapitre mercerie et fournitures de couture, une belle longueur d'un coton ancien à petits carreaux bleu roi et jaune bordés de rouge, de qui faire au moins deux belles nappes !

Le chapitre suivant s'intitule : ouiiiiiiiii j'avais dit que j'arrêtais mééééé ben euh voilà kwaaaa j'ai pas pu résister !!!! lol
Nan sérieux j'avais promis (oui certes, à moi-même, mais une promesse normalement on la tient, même si ya pas de témoins, enfin on essaye un peu plus fort hum hum). Promis d'arrêter avec les boîtes. Je me suis même peu à peu débarrassée de presque tous les petits modèles sauf ceux qui me viennent de la famille, pour ne garder que les grandes boîtes utiles au rangement. Et je m'étais promis de ne plus en acheter, c'est vrai quoi, c'est pas comme si j'en avais pas partout et même à la cave. Eh bien force est de constater qu'une fois de plus ma volonté a failli :





Eh oui, j'ai craqué pour le kitsch adorable de cette grande boîte quasi plate. Déjà j'adore la photo  recolorisée avec son côté ultra kitsch, oui j'assume, et puis je suis fan des motifs qui bordent la boîte, très Art Déco. Voilà ma nouvelle boîte à fil à coudre !



Et comme quand on craque autant ne pas se priver,  une deuxième boîte, carrée, beaucoup plus grande, ornée d'illustrations de Fables de La Fontaine. Probablement vers les années 40-50 je dirais.



Passons aux foulards avec un premier carré, en coton, orné d'ancres de marine. Toujours sympa dans les cheveux.



Le second est en soie, typiquement années 70 avec ses tons de marron, orange et crème. D'ordinaire ce n'est ni mes couleurs ni ma décennie, mais je sais pas, j'ai bien aimé les canassons dispersés en quinconce...



Et enfin, le kif de la semaine, ce très grand carré de coton fluide fin 40 début 50, au motif tiki hyper rare ! Un petit tour au pressing (trop peur que les couleurs dégorgent si je le plonge dans la flotte), et il viendra vite étaler ses tons vifs dans mes cheveux pour mes looks d'Automne.


Ensuite, passons aux vieux papiers :
un petit lot de cartes postales recolorisées de Toulouse, vers les années 50...


...un lot de pochettes en papier cristal pour cacahuètes grillées...


...quelques petites cartes ou bons points aux motifs animaliers, j'adore...


...petit coup de coeur pour ce lot de cartes ou bons points années 60 sur le thème de "l'Extraordinaire Langage des Indiens d'Amérique", avec derrière l'explication des signes etc...je kiffe...




...et très gros coup de coeur pour ces deux planches peintes à la main, d'un réalisme et d'une précision époustouflantes ! Je ne supporte ce genre de bestioles qu'en peinture ou à la rigueur figés dans la résine...


Et achevons cette revue des prises du week-end par ces deux très jolies planches années 30-40 que je vais également m'empresser d'encadrer.

A très bientôt  pour de nouvelles trouvailles !

 

samedi 17 septembre 2016

Dernières Trouvailles


Sans plus attendre, entrons immédiatement dans le vif du sujet avec le tableau de famille de ces trouvailles, chinées le week-end dernier entre les puces le samedi et deux vide-grenier le dimanche. Un peu de vaisselle (même si j'avais dit que j'arrêtais ouiiiiii mééééé), de mercerie, des gadgets et autres bocaux, et bien sûr quelques bijoux. Voyons tout cela de plus près.


Commençons avec ce curieux pistolet, en fait un jouet en métal des années 60, en très bon état. Il est si rare d'en croiser ! Son bruit inimitable de roulement métallique, son design rétro-futuriste, j'adore !
 

Cadeau d'un broc de mes amis, ces trois planches de poupées régionales en carton à habiller, Bretagne, Béarn et Provence. Insolite !


Trois bols anciens façon Digoin, j'adore, et en plus c'est pratique. Ouiiii j'arrête avec la vaisselle, cette  c'est fois promis ! ;-)



Au rayon bijoux, j'ai flashé sur cet ensemble boucles d'oreilles + bracelet en bakélite marbrée, d'un très beau vert. Cette fois ce n'était pas une prise si peu chère comme il m'arrive d'en faire en vide-greniers, mais le prix restait tout de même hyper raisonnable au regard de ceux pratiqués sur le net ! Et puis, quel vert... Au départ je ne voulais que le bracelet car les b.o. "boutons" comme ça sont légion et j'en ai des tas, mais la dame tenait à vendre l'ensemble, donc j'ai fini par craquer pour le tout. Ma collec' de bracelets bakélite verts s'étoffe avec ce nouveau venu...


Classique mais toujours efficace, une jolie broche en lucite sculptée et peinte, années 50.


En ivoire, une belle broche Edelweiss des années 40-50, qui habillera nombre de mes tenues cet Hiver.


Et pour clore la pêche aux bijoux du week-end, ce ravissant et véritable camée, chiné à prix tout doux. D'ordinaire je ne suis pas une grande fan de ces broches, les trouvant par trop "classiques", un peu "da-dame" sur les bords. Mais à ma grande surprise celle-ci m'a touchée, et m'a adoptée.


Des bocaux, des bocaux, toujours des bocaux ! Là aussi j'avais promis que j'arrêtais hein mais bon... faut dire que des comme ça, avec cette dimension et surtout cette forme rare, je n'en avais pas encore ! (oui ya toujours une bonne excuse) :-)



Au rayon mercerie, le flash pour ces grands boutons Art Déco, très probablement années 30 ou 40.




Valise de poupée en carton (j'adore le motif et l'association avec les touches de rouge) de taille moyenne, ça peut toujours servir !


Et pour finir, un panier pliable années 70 pour ranger toutes les peluches de ma fille ! J'ai toujours kiffé ces paniers et leurs motifs joyeux sans jamais en dénicher qui soit à la fois peu cher et en assez bon état. C'est désormais chose faite !


Et je vous quitte sur le motif joyeux et bien flashy de ce petit panier à jouets, so cute... 
Mais je vous dis à très vite, car dès demain dimanche j'espère bien faire de jolies prises sur l'un des plus gros vide-grenier de la ville, où je compte me rendre aux aurores...affaire à suivre, donc !