jeudi 30 octobre 2014

Une Semaine en Bleu : Mercredi

Troisième volet de ces pérégrinations bleutées !


Cette fois, je tente l'inédit en associant un bleu marine avec une couleur dont je suis loin d'être coutumière : le jaune moutarde. Même si j'ai beaucoup de mal avec le jaune en général, je dois avouer que le moutarde, plus riche, plus chaud, est l'exception qui confirme la règle. Seulement vas-y pour choper une robe 40's en moutarde, et à ma taille par-dessus le marché. Donc c'est par petite touches que j'apprivoise cette teinte pas si facile. 


Premier essai donc pour ces collants moutarde qui cassent l'effet 1er degré de cette tenue assez sage, et viennent aussi faire le lien avec cette énorme broche papillon en bakélite accrochée à mon col. Première fois, et aussi dernière, car au vu de la réaction de mon homme, je vous le donne en mille : "la robe est cool mais les collants beurk c'est troooop moche, nan vraiment c'est dégueu"... je ne pense pas les ressortir de sitôt. Et puis il faut aussi avouer que 1)c'est pas évident à assortir niveau chaussures (le noir trop tranché, le marron un peu triste, etc...), 2)sur les autres j'aime bien, sur moi j'assume moins.

 
Vous avez remarqué ? Eh oui j'ai coupé mes cheveux (et il était temps !), à l'occasion de ma coupe bi-annuelle. A couleur J+1 le roux est encore trop carotte et c'est limite Bozo-style mais bon, au bout d'un ou deux shampooings ça devrait redevenir plus naturel. Débarrassés d'une longueur qui les plombaient, mes cheveux tiennent d'un coup bien mieux les boucles, ça fait plaisir !


Aaaah mon grand papillon de bakélite et de bois, comme je l'aime ! A lui seul il me réconcilie avec le jaune. Cette broche est définitivement dans mon top 10.

 
Ces discrètes boucles d'oreilles aux influences Art Déco typiquement années 40 sont de fidèles compagnes depuis plus d'un an déjà. Je les adore !


Finalement de toutes mes chaussures, celles qui vont le mieux avec cette profonde teinte moutarde sont mes jolies compensées années 40 en daim gris. Etonnant !

 
Encore une robe à la ligne simple, typique années 40 avec ses multiples jupettes sur l'avant, à la coupe confortable. Je suis accro à ces formes, seyantes et pratiques. Et que dire de ce charmant imprimé d'inspiration bandana ? En fin flocage blanc su fond bleu marine, les associations chromatiques sont infinies. Je sens que je vais beaucoup la porter cet Hiver !
 

Première sortie également pour ce joli sac années 40 en corde multicolore et poignées en lucite, aperçu dans ces pages lorsque je l'ai reçu il y a quelques temps. Ses touches de jaunes en ont fait un parfait allié pour parachever cette tenue.


Encore une dernière touche de jaune au poignet avec ce petit bracelet a priori en bakélite sculptée, chiné en vide-grenier pour trois fois rien.


Si je ne suis sûre de ne pas reporter cette robe avec des collants de cette couleur, je sais par contre qu'elle entre dans le (large) cercle de mes robes préférées, malgré sa taille un chouïa haute (rrrrh faut toujours que je cherche "la p'tite bête"). 
Typique années 40, élégante et pratique, elle fera merveille en toute saison, que ce soit avec du noir, du bordeaux, du rouge, et pourquoi pas également jambes nues au Printemps prochain ?!

A demain pour une nouvelle tenue bleue !


 

mercredi 29 octobre 2014

Une Semaine en Bleu : Mardi

J'ai été ravie de constater que cette idée de semaine bleue a été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme. Contente que ce code couleur vous plaise et ait titillé votre curiosité...je relève le défi !

Trève de tergiversations, voici donc la seconde tenue de ces sept jours en bleu :

 
J'ai bien de la chance, la météo semble s'être assortie à mon défi car depuis mon retour à Toulouse c'est le grand ciel bleu, grand soleil, et températures très douces pour la saison (on est quand même fin Octobre !!!!). Du coup pas besoin d'alourdir mes tenues avec un manteau ou une veste, je sors avec un simple châle en laine pour le soir...
 

Cette robe-ci est une petite nouvelle, chinée lors de mon dernier passage à Paris. Encore un bien joli basique qui m'accompagnera longtemps ! En tissu style crèpe, légèrement gaufré,très fluide, j'aime particulièrement son bleu lumineux, et ses petits détails qui font son originalité : petits jours à la poitrine, boutons parsemés... Une très jolie robe-chemisier de la fin des années 40, simple, mais efficace !





 Pour accompagner cette jolie robe pour sa première sortie, une autre "nouveauté" : cette broche en polymère peint, années 40-50, chinée sur Ebay il y a quelques mois. Le flash ! J'en avais d'abord repérée une autre de la même facture, représentant  deux oiseaux en vol si mon souvenir est bon, mais elle était en prix fixe et beaucoup trop chère. Je m'étais résignée à passer à côté de cette jolie pièce quand je suis tombée sur celle-ci, très semblable, et bien plus abordable. Vous l'imaginez, mon sang n'a fait qu'un tour ! Pour moi qui affectionne les échassiers, elle est parfaite !





Pour le reste des accessoires, faire simple est souvent le meilleur choix : de grandes boucles d'oreilles 40's rouges, un imposant bracelet en bakélite rouge et noir ajouré, et un simplissime chapeau 40's en feutre noir, très pratique à assortir pour la journée comme pour le soir. Un excellent basique, ni trop haut ni trop plat, parfait pour habiller l'arrière de la tête et accentuer la silhouette années 40 de mes tenues.


Pour le fixer, rien de tel qu'une jolie épingle à chapeau en métal argenté incrusté de strass et de nacre, chinée lors de ma première rencontre parisienne avec ma grande amie Anne-Laure, sur le marché de la place Aligre. 
Piquée dans mes cheveux au milieu des barrettes qui soutiennent mon chignon flou, le vent d'Autan pourra bien souffler tout son saoul que mon chapeau ne bougera pas d'un pouce !


Chaussures à semelle bois noires, collants noirs, ceinture en cuir noir ajouré pour marquer la taille...on dit souvent que noir + bleu c'est pas très heureux, eh bien pour ma part je trouve que 1)ça dépend du bleu, et 2)c'est pas si mal que ça, quand c'est associé à une troisième couleur plus franche, comme le rouge ou un jaune, violet ou vert anis.
Qu'en pensez-vous ?

 
Les jours se succèdent et grâce à ce mini-défi je suis toute excitée d'être à demain, pour tester de nouvelles associations à vous montrer ! C'est que je vais aussi m'attaquer à certaines couleurs pas si faciles, qui ne manqueront pas de me donner du fil à retordre... Suspense... 

A demain pour de nouvelles aventures bleutées !


mardi 28 octobre 2014

Une Semaine en Bleu : Lundi

J'ai toujours apprécié le bleu, ses teintes diverses et variées (exception faite de certains turquoise trop criards), les multiples associations possibles... Pour moi, les robes bleues sont à ma garde-robe ce que la petite robe noire est à d'autres. Essentielles. Et aussi incroyablement variées !
Etonnamment ces derniers temps j'ai acquis pas mal de robes bleues, toutes très différentes, avec leurs charmants détails, leurs coupes originales et leurs matières agréables. C'est ce qui a motivé cette semaine que je vais vivre exclusivement en bleu ! Entres fidèles compagnes et nouveautés, j'ai quelques jolies tenues à vous montrer tout au long de cette semaine azur...


Commençons doucement, avec une robe des années 70 qui m'accompagne très régulièrement depuis plus d'un an déjà. Eté comme Hiver, Printemps ou Automne, cette robe assez simple à la coupe directement inspirée de modèles 40's est une pièce "forte" à l'imprimé flashy, portable jambes nues avec mes sandales à semelles bois, ou comme ici en collants avec des Doc Martens plates.


Hyper pratique, facile à entretenir du fait de sa matière synthétique (certainement du diolen), j'adore évidemment cet imprimé fleuri qui est décidément une redondance de ma garde-robe. 



Bien sûr, portée avec de jolis talons, elle fait merveille ! Cependant du fait de mon emploi du temps de ce lundi, le confortable plat de ces indémodables Doc m'a été utile : j'étais sur le chemin de retour d'une semaine en famille en Alsace, avec un petit crochet par la Provence...

J'ai ainsi pris mon envol en début de semaine dernière pour quelques jours à Strasbourg, entre famille et copains. Un vrai emploi du temps de ministre, comme toujours, pour des journées passées auprès de ma Grand-Mère suivies de soirées en ville avec les amis. Pas le temps pour le repos !



Hi hi quand je passe dans ma ville natale, je ne peux m'empêcher de jouer les touristes et dégainer mon appareil photo pour reprendre quelques clichés des plus jolis coins, comme notre belle cathédrale, toujours aussi impressionnante de hauteur et de finesse dans les détails, ou La Petite France, sorte de mini-village alsacien au fil de l'eau, toujours dépaysant...
En tous cas moi qui adore l'Automne, j'ai été bien contente de remonter pour ces quelques jours en Alsace, car j'ai pu goûter les premiers frimas, et même un peu de pluie, mais pas tant que ça : hasard de la météo, il a fait très beau, et j'ai donc pu goûter à un peu de douceur ensoleillée tout en appréciant la fraîcheur de l'air alsacien. Nickel.

Ni une, ni deux, cette semaine a filé bien vite, et dès samedi il a fallu repartir vers le Sud. Escale chez mes parents en Provence, avec un bel accueil ensoleillé comme en témoigne la photo prise à notre arrivée :


La piscine a revêtu son habit de plastique, prête à hiberner... Rendez-vous est évidemment déjà pris pour l'Eté prochain ! En attendant, je me délecte des petits plaisirs de l'Automne : douceur relative, belles couleurs, champignons qui s'enhardissent à pousser dans le jardin, et autres glands tombés au milieu des brindilles. Oui, je m'émerveille d'un rien, mais n'est-ce pas une bonne chose ? cette saison en tous cas y est propice...




Ce court passage en Provence a été le prétexte à une grande première pour moi : le tri du safran ! Car ma cousine est safranière (je sais pas si ça se dit, ça ira pou cette fois) depuis quelques années maintenant, et on est pile à la période de récolte ! A coup de 8000 à 15 000 fleurs à récolter et à trier par jour, pas le temps de s'ennuyer en Octobre !


A six autour de la table, il nous a tout de même fallu pas loin de quatre heures pour venir à bout de deux gros paniers bien remplis. Moi qui apprécie les travaux de patience, cet exercice répétitif et minutieux ne m'a pas déplu, au contraire, toute émerveillée également par la beauté de ces fleurs d'un mauve puissant. 



Belles couleurs, n'est-ce pas ?!


Sur la fin c'est tout de même un peu rébarbatif et on est bien contents de s'arrêter...et puis quand c'est juste une fois comme ça en passant ça va, mais quand on se tape toute la récolte c'est une autre histoire, c'est bien moins plaisant ! ...Grosse pensée pour ma cousine, ses parents et ma Grand-Mère paternelle qui doivent encore y être à l'heure où je vous parle !
Les pistils seront ensuite déshydratés, prendront un peu de repos et seront finalement conditionnés pour venir rejoindre nos cuisines et nos petits plats gourmands. Quelques idées recettes sympa sont sur le site de ma cousines, si ça vous dit cliquez ici !


Après cet intermède fort dépaysant, j'ai repris le train avec ma soeur, direction Toulouse... Voilà pourquoi il me fallait une tenue aussi confortable que pratique ! Cette robe 70's, cascade de fleurs flashy sur fond bleu nuit, était toute indiquée pour le voyage.


Demain, après-demain, après-après-demain...vous allez voir du bleu cette semaine, c'est moi qui vous le dit ! ;-) Mais aussi de bien jolis chapeaux, des broches diverses et variées, des associations inédites ! A demain !



samedi 18 octobre 2014

En Attendant l'Automne


J'ai finalement cédé aux assauts de cette météo (trop) clémente et abandonné pour un temps les collants et autres vestes. Je me vengerai plus tard, dès les premiers frimas, en vous montrant quelques jolies trouvailles qui patientent bien sagement. Pour l'heure, voilà une tenue qui sied bien au mi-chaud mi-frais qui caractérise ces derniers jours, et ce début de week-end en particulier.

J'avais envie depuis quelques temps de porter ce joli petit chemisier 40's en rayonne, chiné chez Groucho en Septembre. Il a longtemps fait trop chaud, sachant que j'avais dès le début prévu de le porter avec cette jupe en laine marron, issue d'un ensemble acheté l'année passée. Les coloris frais de cette pièce pratique s'accorderont également avec du marine (mon pantalon à pont US army), du bleu roi (mon tailleur 40's), et pourquoi pas du noir, même si je trouve que ça risque d'être un peu "dur".
J'ai évidemment tout de suite flashé pour cet imprimé fleuri, ces teintes chaudes, et cette matière fluide que j'affectionne. Un petit air automnal, il est bien temps !



Un petit écureuil en métal doré est venu se perdre dans ce joli imprimé... Moi qui suis accro aux très grandes broches, celle-ci fait partie des plus petites que je possède !



Première sortie pour ces discrètes mais acidulées boucles d'oreilles en bakélite marbrée.


Question chaussures, je ressors mes somptueuses plateformes en serpent années 40 achetées à Berlin. Pas pour très longtemps malheureusement, car leur hauteur m'impose de changer de chaussures rapidement. Ce n'est pas un modèle pratique quand je passe la journée debout !


Dans les cheveux, une très jolie barrette strassée, qui ne tient pas bien en place et c'est bien dommage...il va falloir que je la bricole un peu pour lui assurer plus de prise. 
Et il serait temps également que je me refasse un petit combo coupe + couleur, car mes cheveux font un peu la gueule depuis quelques temps !!! Les hormones ? Le changement de saison ? Le moral un peu en berne ? Le besoin d'être coupés ? Ou un peu de tout ? Toujours est-il que malgré des soins qui ont fait leurs preuves sur moi, une technique inchangée et une attention égale, mes cheveux ne tiennent plus du tout les boucles, sont tout raplapla en moins de 30 min malgré une nuit avec des bigoudis. Horreur ! 


Une tenue que j'aime bien, même si comme d'habitude je suis déçue par les photos...
Et puis triste aussi, de me voir si ronde. 
Oui c'est un gros soucis qui reste au centre de mes préoccupations. Surtout quand mon homme me dit : "j'aime pas...ça te fait un gros ventre...c'est moche ta jupe de grand-mère (rapport à la matière = de la laine, ce qui apparemment n'est pas dans la top list des matières glam)"...Alors que je pensais cette tenue un chouïa sexy, et que je pensais vraiment qu'elle lui plairait. 
Alors oui il a raison, je suis ronde, j'ai du ventre, des cuisses, des fesses, je ne cesse de m'arrondir dangereusement et il va falloir y remédier...mais de là à dire que cette tenue est à proscrire pour moi... 
Est-ce que vous partagez cet avis ?


Ah et au passage si vous avez des conseils "miracle" pour amorcer la perte de poids "rapidement", je suis toute ouïe...




mercredi 15 octobre 2014

Dernières Acquisitions


Voici quelques petits accessoires chinés dernièrement sur le net. Deux petits mouchoirs époque Libération, venant d'Angleterre, et une jolie broche en bois arrivant tout droit des Etats-Unis...


Ca fait plusieurs mois que je lorgne régulièrement sur des broches en forme de palette de peintre, mais jusqu'ici c'est surtout les modèles en email des années 50 que j'avais croisés. Et puis je suis toimbée sur celle-ci, en bois peint, a priori années 40 ou 50, et j'ai flashé ! Eh oui vous le savez maintenant, que le broches en bois et moi on est très copines ;-)



Voilà un étonnant motif mêlant végétaux et animaux divers sur fond de Union Jack. On trouve pêle-mèle un kangourou, un éléphant, un porc, un cerf, un singe, etc etc, et un florilège de plantes comme des chardons, ananas, trèfles, jonquilles... Serait-ce pour imager les majeures espèces de végétaux et animaux répandus sur le territoire Anglais à l'époque (l'Angleterre avait alors de nombreuses colonies de par le monde, ce qui expliquerait la grande variété d'animaux représentés) ? En tous cas c'est la première fois que je croise ce genre de motifs sur un tel mouchoir.



Un peu plus "classique" de la période Libération, ce petit mouchoir en crèpe parsemé de drapeaux.
Allons bon. Après les broches Libérations, puis les foulards (je n'en ai qu'un pour le moment oui, mais je ne désespère pas d'en trouver d'autres !), voilà que je me lance dans les mouchoirs !