lundi 21 novembre 2016

Douceurs D'Automne

Chaque semaine, je tente de trouver le temps de préparer un nouvel article, une nouvelle tenue à partager avec vous dans ces pages. Cependant malgré tous mes efforts le temps me manque, quand ce n'est pas la météo qui joue contre moi (difficile en effet de faire des photos potables sous la pluie !)... Ainsi me suis-je faite fort rare ces dernières semaines, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur...
Je reviens donc avec la tenue de ce samedi : le week-end, plus léger en obligations et allées et venues, reste le moment privilégié où je peux à loisir sortir toutes mes chères "vieilleries" pour arpenter la ville en total look 40's. Ainsi je n'ai pas boudé mon plaisir de sortir une petite "nouvelle" fraîchement arrivée dans ma garde-robe, véritable coup de coeur... Associée à des tons automnaux que j'affectionne, cette petite merveille m'a donné un bon coup de pep's pour tout le week-end !


Verts, bleus et rouille soulignés de touches de noir, pour une tenue résolument automnale. Impec' pour partir chiner !


 Sur ma nouvelle robe, pour faire barrière à la fraîcheur matinale, une de mes vestes préférés, années 40, en jersey rouille. Au col, une écharpe au tricot d'un vert lunineux qui rappelle les tons de la robe.


Pour maintenir l'écharpe en place, rien de tel qu'une petite broche de forme barrette, en résine sculptée, très Art Déco...

Mais n'attendons pas plus, voilà la dite robe :



Tadaaaaam :-)
Elle m'a de suite tapé dans l'oeil, au détour d'une recherche sur Etsy. Comment résister à cette coupe typiquement années 30-40, cet imprimé dynamique, ces couleurs lumineuses ??? Je suis particulièrement à la recherche de robes colorées et vives ces derniers temps, marre des incontournables bleu marine et noir !


Voyez ces couleurs, rehaussées par une ribambelle de boutons en bakélite... En plus, c'est de la rayonne, ma matière préférée par son confort, sa fluidité et sa facilité d'entretien. En bref, vous l'aurez compris, je kiffe cette robe ! :-)


Quant à mes accessoires du jour, il s'accordent entre eux pour relever les tons doux de ma robe : un peu de noir avec un chapeau 40's tout bête mais efficace et des shoes à semelles bois récentes, un peu de rouille pour le côté automne, et un zeste de reptile aux détails chauds. Et le tour est joué. 


Au col, une grande broche chien en galalithe chinée à Paris en début d'année. Ses tons chauds rappellent ceux de ma veste et réveillent les couleurs pâles de l'imprimé sur lequel elle se détache.


Aux oreilles, des clips fabriqués maison avec des boutons années 40 en bois peint, chinés lors de mon dernier passage parisien. Je les adore ! Ces petits autrichiens dansants seront mes grands copains de cet Hiver, à n'en point douter ! 

 
Au doigt, une jolie trouvaille du matin aux puces : bague en laiton, artisanat marocain sous protectorat français, vers les années 30-40. J'ai évidemment fondu pour ce travail de dentelle tout en finesse et cette forme typiquement Art Déco proche des bagues "tank" tant convoitées.


Terminons cette revue de détails par le sac du jour, autre acquisition récente : petit sac années 40 à bandoulière, en reptile beige-vert avec liseré de cuir rouge, et son portefeuille assorti ! Une rareté.


Alors que j'écris, le temps sublime de ce week-end laisse la place à un ciel grisâtre qui ne présage rien de bon pour le reste de cette semaine qui commence à peine... Si la douceur perdure, elle s'assortit une fois de plus à la pluie et aux journées sombres et moroses ! Espérons dans ces conditions que le week-end prochain soit plus clément, car j'ai encore de nombreuses "nouveautés" à partager avec vous !

A très bientôt !
 

mercredi 9 novembre 2016

Vintage Fixette : Les Gants

Je pense que nous voilà à la juste saison pour aborder le vaste sujet des gants vintage ! En effet, avec les premiers vrais froids de ces derniers jours, j'ai ressorti avec plaisir ma valisette qui renferme ma collection de gants. Je dis toujours que j'en ai bien assez et que je ne dois plus en acheter, mais d'année en année il s'en ajoute toujours plus : il manque telle ou telle couleur, ou ceux-ci sont si originaux, etc...bref ya toujours une bonne excuse.


Du coup, je commence à pouvoir parer à toute éventualité chromatique !
Evidemment, ils sont tous vintage (sauf deux paires plus "courantes" non visibles ici). De quoi m'amuser jusqu'au bout des doigts à les assortir à mes différentes tenues de la saison froide.


Commençons avec deux paires plus pratiques que jolies, mais qui me rendent bien service : toutes deux 70's, la première paire me vient de ma mère qui les portait à l'époque, et la seconde, beaucoup plus épaisse, est une trouvaille de fripe.


Comme souvent, les plus faciles à trouver sont les gants noirs. Moins usés ou simplement plus courant et avec des défauts moins visibles, ils sont légion et constituent un excellent basique. Ici, de gauche à droite : en suédine années 30-40 neufs d'époque, en tissu et crochet qui me viennent de mon arrière-grand-mère, et en crêpe marine et à carreaux, années 40. 


 Le bleu, dans toutes ses déclinaisons, est aussi un excellent allié. Ce qui les distingue ensuite ce sont les petits détails de forme, de surpiqures ou d'empiècements, qui font toute la différentce : années 30-40 neufs d'époque, en tissu légèrement brillant - en tissu doux façon suédine, vers les années 30 - au crochet avec détails au fil blanc, vers les années 30-40 neufs d'époque.


Du bleu toujours : années 40, gants mi-longs en suédine chinés pour 2euros en vide-grenier, une aubaine - en tissu d'un beau bleu lumineux, années 40-50 - au crochet avec poignet "mousquet", venant de mon arrière-grand-mère.


Fut un temps je faisais une véritable fixette sur ce type de gants mêlant crochet et cuir. J'en avais une bonne dizaine ! Mais comme je manque un peu de place j'ai fini par m'en garder que trois paires parmi mes préférées : façon conduite, en cuir crème - et plus "courants", en cuir camel et en cuir marron foncé.


J'aime aussi beaucoup les lainages, d'autant plus si ils sont anciens (chose difficile à trouver à cause de nos ennemies de toujours, les mites !). Ici, les premiers sont années 40-50 en coton tricoté, les seconds sont plus récents vers les années 70-80 mais leur style et motifs s'accordent parfaitement à une tenue 40's, et les derniers sont années 40 en lainage orangé chiné et paume marron.


Comme les tons bordeaux et rosés sont mes grands alliés de l'Hiver, il me fallait des gants pour matcher mes tenues : idem que les marine plus haut, gants en tissu légèrement satiné années 30-40 neufs d'époque - au crochet, années 40 - rosés et plus longs, au crochet en fil fin, vers les années 60-70.


Et du vert, du vert ! J'adore le vert : les derniers acquis lors de mon passage parisien, en cuir vert tendre, vers les années 50 - années 40, bicolores, en cuir noir et daim vert - années 50 en suédine - années 40-50 en tissu fourré de laine.


Et terminons cette revue de détails par quelques raretés de par leur couleur mais pas seulement : moufles années 40 en laine crème chinée vert et rouge, trouvaille des puces - mitaines 1900 au crochet - gants mi-longs en daim jaune pâle vers les années 40 - et moufles en laine jaune avec motif skieurs, années 40.

Comme j'aime les gants !
:-)


mercredi 2 novembre 2016

Acquisitions Récentes

D'une semaine à l'autre, les trouvailles se font rares. C'est par périodes. Il arrive que pendant des mois je ne fasse que de petites trouvailles éparses, et puis d'un coup j'enchaîne les prises spectaculaires en quelques jours. C'est pourquoi je compile dans cet articles mes dernières acquisitions, chinées aux puces ou sur le net sur plusieurs semaines.


Comme d'hab, un peu de tout ! Je me laisse séduire par ce que je trouve, surtout sur les puces, car je ne sais jamais sur quel petit trésor oublié je vais tomber... Chaque samedi c'est le même frisson, le même suspense : que vais-je dénicher ??? Une vraie drogue, je suis définitivement accro ;-) Quant à internet, décidément si on prend le temps de chercher on trouve de tout, et à tous les prix. Peu de trouvailles Ebay et autres ces derniers temps, je trouve que ça a encore augmenté, c'est tellement dommage...
Allez, sans plus attendre, voyons tout cela en détail :


Commençons avec un peu de papeterie et ce petit lot de cartons publicitaires des années 50, cadeau d'un brocanteur de ma connaissance. Original et pédagogique ! Quoique la plupart des infos ne correspondent plus aux règles actuelles, évidemment.



Chiné en vide-grenier ce dimanche, un petit lot de boîtes de pharmacie anciennes, probablement vers les années 20 ou 30, neuves d'époque et toujours pliées. Je ne sais absolument pas ce que je vais en faire, mais je ne pouvais pas résister !


Cadeau avec le lot précédent, trois petites boîtes à médicament provenant de la même pharmacie ancienne.


Un petit lot de cartes postales années 40-50 ayant toutes ou presque pour thème la Ste Catherine.



Ben elle craque, elle achète des tas de lacets maintenant ??? Eeeeh c'est que ceux-ci sont anciens et possèdent des embouts métalliques ! C'est de plus en plus rare d'en trouver d'époque, et comme je suis un rien psychorigide avec mes collections de chaussures anciennes, je ne veux pas y mettre des lacets récents... eh ouais, ça va loin, oui... Mais ça va je me soigne hein ;-)


Hum... oui, encooooore des bondieuseries. Je sais, faut que j'arrête.


Cadeau de ma Maman, un petit sac à farine en tissu, c'est très ancien et plutôt rare, surtout neuf d'époque comme ça... Le genre de petit trésor dont je ne ferai sans doute rien mais que j'adore.


Ah et encooooore des torchons anciens. C'est même pas moi et d'abord j'étais pas toute seule. 


Rayon fringues, un soutif années 50 qui est enfin à ma taille ! Eh oui d'ordinaire on déniche plutôt des mini tours de poitrine genre des 80 ou 90 maxi, eh ben là pour une fois c'est un 105, ça pourrait même être un peu grand !


Une jolie robe en crêpe noir années 30-40, super état mais mini taille, donc surveillez ma boutique Etsy elle y sera bientôt dès son retour du pressing ;-) Difficile de rendre justice à sa beauté en photo, ni de vous montrer le très beau grain de son tissu...



Côté foulards, une ravissante petite écharpe années 30 en crêpe fleuri, aux tons printaniers...


...et un gros coup de coeur pour ce grand carré de soie années 40-50 aux couleurs vibrantes.


Au chapitre bijoux, une paire de b.o. ethniques en métal doré -j'aime beaucoup mixer le rétro avec des bijoux ethniques-


Petit coup de coeur pour ce pendentif edelweiss en métal argenté et strass...


Dans le genre des trésors enfoui au fin fond des boîtes, cet oeillet au crochet que j'ai transformé en broche, déniché dans le fond d'un sac années 40... J'adore.


Pour ma collection Make, Do and Mend, une petite nouvelle dans les tons vert, jaune, rouge et blanc. Ravissante.


Et pour finir, une petite broche Libération pour ma collection ! En métal peint, le bleuet a perdu un pétale et son bleu, mais impossible de se tromper face à ce bouquet bleuet-marguerite-coquelicot typique des accessoires Libération. Love. Avec des ptits coeurs dans les yeux et tout.


Allez, à très bientôt pour de nouvelles trouvailles !
;-)




mercredi 19 octobre 2016

Folle de Broches

Une invitation récente à rejoindre un groupe de collectionneuses et fondues de broches sur facebook, et me voilà replongée dans ma collection. Exponentielle. Je ne me lasse pas de dénicher des petites nouvelles à accrocher aux revers de mes cols, car évidemment, il me manque toujours telle ou telle forme, telle ou telle couleur, matière, etc... En bref toutes les excuses sont bonnes pour un nouvel ajout à cette collection qui n'en finit pas de grossir. Avec, vous le verrez, une préférence nette pour la couleur, les polymères, et les très grandes broches.

Envie de partager avec vous ces quelques photos de mes petits trésors : voilà ma collection au complet !



Une partie de l'iceberg est exposé tout au long de l'année sur un présentoir fait maison en toile entourant un molleton, surpiquée et bordée d'un cordon rouge. Se mêlent toutes sortes de broches, des années 30 à des créations récentes, en métal, plastique, feutrine, bakélite...








Les autres sont bien au chaud dans de petits meubles à tiroirs recouverts de tissu, sortes de boîtes améliorées très pratiques pour le stockage et la consultation de toutes ces pièces.

Bakélite, bois, galalithe etc...

















Lucite, celluloïd, résines...









Céramique, os, coquillage...



Métal, nacre, corne...



Feutrine, tissu, bois, plastique...






J'ai eu une grosse période avec ces bouquets de fleurs et fruits en tissu...


Il y a quelques années, je fabriquais mes broches moi-même, en tulle, strass, perles, cuir...


La collection Make, Do and Mend dont je parlais il y a peu...


Et bien sûr, la collection Libération...








Quelques pièces plus "classiques" dont beaucoup me viennent de ma Grand-Mère...


Délicates pièces en coquillages, dentelle, celluloïd...


Et pour terminer, quelques beautés de saison...



Oui, j'en ai beaucoup, on peut le dire ! Mais s'il est UN accessoire qui définit tous mes looks, qu'ils soient habillés ou plus casual, en soirée ou au quotidien, c'est bien la broche. C'est simple, je ne sors pas sans broche ! Alors à peine la dernière entrée dans la collection que je songe déjà à la suivante, qui viendra réveiller une robe trop sage...
 Une vraie addiction !
:-)