vendredi 17 avril 2015

Rouge Un Jour, Rouge Toujours


Vous avez aperçu cette petite merveille assortie à une tenue 40's très patriotique dans mon précédent article, mais j'avais envie de vous montrer plus longuement cette pièce coup de coeur...
J'aime beaucoup ces sacs au crochet typiques des années 40, mais plus présents aux US qu'ici en France pendant cette période. Quoiqu'on en retrouve quelques modèles dans divers magazines féminins d'époque. Mais pour la plupart, de nos jours on ne peut les chiner quasi que sur internet, et ils viennent majoritairement des Etats-Unis. Celui-ci ne fait pas exception.
Comme je le disais, on croise beaucoup de noir, de marron et éventuellement du marine...mais du rouge, c'est hyper rare ! Du vert également quand j'y pense, je n'en ai croisé qu'une fois mais il avait pris le soleil et s'était irrémédiablement affadi par endroits... 


 Bref une petite pochette assez exceptionnelle, et dans un état par-fait, on la croirait quasi neuve. En plus, avec cette grande breloque en lucite en forme de fer à cheval, l'originalité de cette pièce monte encore d'un cran ! C'est pourquoi j'ai fini par craquer après quelques temps d'hésitation (qui dit rare dit un peu plus cher que la moyenne !). Et je ne regrette pas un seul instant ! 


 J'imagine déjà toutes les tenues de Printemps, d'Eté et même d'Automne que cette touche vermillon viendra réveiller...



mercredi 15 avril 2015

Système D en Bleu, Blanc, Rouge


Aujourd'hui, j'ai profité de ce dernier jour de douceur avant le retour annoncé des intempéries pour sortir une robe que je trépignais d'impatience de pouvoir enfin porter. Oui, en apparence elle est toute simple, une énième robe bleue... Mais c'est bien plus que ça !
  Il s'agit en fait d'une robe fabriquée maison dans les années 40, très probablement en période de restriction textile, car coupée dans du drap !
Quand je l'ai trouvée, elle était encore blanche. Mais pour deux raisons je ne me sentais pas de la conserver telle qu'elle : 1) je ne me voyais pas porter ce blanc trop "mariée" à mon goût  2) comme souvent sur les tons clairs, le tissu avait souffert des attaques du temps et des piqures de stockage constellaient toute la robe. J'ai donc pris le parti de la teindre, tout simplement, pour pouvoir en profiter pleinement.



J'ai donc procédé simplement avec de la teinture pour machine bleu marine, mais j'ai dû m'y prendre à deux fois car pour le premier bain j'avais mis trop de linge et le résultat était loupé : un ton beaucoup trop clair qui faisait ressortir les taches de stockage ! Mais la seconde machine, avec beaucoup moins de linge, a porté ses fruits : un beau bleu marine, uni, renforcé encore par le contraste avec les boutons d'origine en pâte de verre blanche.


J'aime beaucoup les petits détails de la coupe, qui je trouve ressortent encore mieux dans cette teinte : manches ballon, poches poitrine et hanches, et ce grand pli creux dans le dos surmonté de cette belle découpe en pointe. 
Mais plus encore que tous ces petits détails qui font tout son charme, ce que j'aime dans cette robe c'est aussi essayer d'imaginer son histoire et celle de sa propriétaire, celle qui a découpé ses vieux draps pour se faire une jolie robe blanche...




Avec le bleu marine, la tentation est toujours grande d'assortir du rouge et du blanc pour une tenue très Libération. Le rouge réveille à merveille ce bleu rendu lumineux par ce tissu de métis que les années et l'usage ont transformé en une matière souple, fraîche, agréable à porter. Ainsi j'ai sorti une de mes préférées parmi ma collection de broches Libération, un grand bouquet de trois fleurs bleu-blanc-rouge en métal peint.


Petit détail de la poche avec son bouton d'origine... On distingue au-dessus ma ceinture en cuir, années 40 elle aussi, qui a en plus d'être bleu marine (pas si facile à trouver dans les ceintures de cette époque) a l'avantage d'avoir un petit détail sympa : elle possède deux fermoirs, à disposer en symétrie de part et d'autre de la taille.



 Une autre nouveauté fraîchement arrivée, que je n'ai pas pu attendre de porter : cette magnifique pochette en crochet rouge tirant sur le vermillon, agrémentée de son imposante breloque de lucite en forme de fer à cheval. Un vrai coup de coeur !!! On voit si rarement d'autres couleurs que du marron, du marine ou du noir dans ces sacs et pochettes au crochet... Repérée sur Etsy il y a quelques temps déjà, j'ai finalement craqué grâce à un petit restant de sous d'anniversaire (merci Papa !). Car qui dit rare et en parfait état (on la croirait neuve) dit un brin au-dessus de mes moyens habituels ! Mais je ne pouvais pas décemment la laisser passer... Moi qui porte si souvent du rouge par petites touches, j'étais à la recherche d'un beau sac 40's de cette teinte depuis des lustres : j'ai enfin trouvé la pièce idéale.


En résumé, une première sortie printanière pour une nouvelle tenue que j'aime déjà beaucoup. D'ici à ce qu'elle entre dans mon top 10, il n'y a qu'un pas...
C'est très étonnant de voir à quel point le drap ancien peut être agréable à porter, vraiment ! Souple, fluide, doux, frais... J'avais le projet de faire une robe 40's dans des draps anciens depuis longtemps, eh bien cette pièce m'a confortée dans mon envie, je vais m'y mettre très prochainement ! D'autant qu'à teindre il n'y a pas plus simple, du coup de multiples possibilités s'offrent à moi ! Et qui sait, je m'essayerais bien à la broderie de quelques fleurettes sur un fond foncé, pourquoi pas...






lundi 13 avril 2015

En Chasse !

Ce dimanche pas de grasse matinée, nous avons quitté tôt nos pénates pour notre toute première grosse session vide-greniers de l'année ! Enfin ! Vous imaginez bien que je n'ai pas eu grand mal à me lever malgré la fatigue, toute excitée à l'idée de partir en chasse aux trésors. Une vraie gamine, trépignant, sautillant...insupportable ! Mon mari a bien du mérite ;-)
Pour cette belle session sous le soleil, je ne savais pas trop quoi porter...jambes nues pour goûter aux prémices de l'Eté ? Une veste pour me préserver des courants d'air ? Pas trop apprêtée tout de même, mais pas en mode "brouillon" non plus faut pas pousser... Du coup j'ai retourné ma penderie et fait plusieurs essais, et voici ce qui m'a semblé être la tenue idéale pour cette sortie dominicale :

J'ai finalement opté pour cette tenue printanière idéale, ni trop chaude ni trop froide.
Une jolie robe fleurie du début des années 40 en crêpe, à manches courtes et col croisé, portée avec collants, chaussures, foulard et ceinture bordeaux, et une veste à manches courtes 40's que j'aime beaucoup avec son grand col et sa coupe cintrée.
Qui dit vide-greniers dit journée à plat ! Et ces derby années 40 en cuir bordeaux et semelle gomme sont tout confort pour une journée comme celle-ci à arpenter les allées semées de cartons.
Je trouve que j'ai une drôle de tête sur ces photos mais ça doit être parce que je n'ai quasi pas maquillé mes yeux : le week-end je fais une "pause" maquillage ! Pas d'eye-liner et tout au plus un chouïa de mascara... Mon homme aime bien, mais moi je trouve que j'ai juste l'air fatiguée ! :-P
Fan de cette veste chinée chez Groucho il y a deux ans. On en voit rarement d'époque, croisant plus généralement des modèles 70's qui s'en inspirent. C'est pourquoi je n'avais pas hésité bien  longtemps ! Le temps est venu en tous cas de lui faire prendre l'air, car la météo mi-froide mi-chaude de ces derniers jours s'y prête parfaitement.
Vous remarquez ? Je ne porte pas de broche !
Eh oui, malgré la bonne centaine de pièces que compte ma collection, aussi incroyable que ça puisse paraître, je n'avais rien qui aille sur cette tenue !!!! Alors je l'ai annoncé tout net à mon homme en quittant la maison : "Tu verras, je vais me trouver une broche aujourd'hui."
Ais-je trouvé ? Hé hé suspense... ;-)
En chasse !!!
Il est temps de passer maintenant aux résultats de cette première session de vide-greniers. J'y ai ajouté les 2-3 petites choses chinées la veille aux puces de St Sernin :

Commençons avec ce haut-de-forme tout bête, un peu élimé mais tout à fait portable et pour une fois pas en taille minus. Bonne pioche !
Même en plein coeur de Toulouse il m'arrive de faire de bonne affaires, comme cette boîte à chapeaux qui certes n'est pas de première fraîcheur (fermoir rouillé, intérieur taché de marques d'humidité) mais qui me sera d'une grande utilité, chinée pour seulement 8 E.
Et hop ! encore un Marie Claire ! Celui-ci date de Novembre 1937...
J'ai toujours autant de mal à résister à ces  jolies boîtes en tissu... Celle-ci, avec ses dimensions raisonnables et son imprimé frais, sera une belle alliée rangement, je la destine à une partie de ma collection de boutons...
Toujours pratiques, ces porte-monnaie 50's-60's à plusieurs compartiments me facilitent la vie depuis plusieurs années. Inconditionnelle, dès que j'en vois un je prends ! Surtout qu'à 1 E ça ne se refuse pas !
Un beau porte-plume en bois travaillé façon bambou à l'ergonomie étonnamment agréable me donne envie de redessiner à l'encre... Et ce petit mètre pliable en écaille et métal, très ancien, est juste d'une délicatesse à tomber, j'adore. Mini-prix, je prends !
(Mais où mets-elle tout ça ??????)

Une trousse garnie datant a priori des années 50. Elle est en toile gommée, matériau qui a souffert de l'attaque des ans et commence à s'effriter car devenu trop sec...mais elle est toujours tout à fait utilisable ! Un objet comme on en voit de moins en moins, et qui porte encore son étiquette orginale : 600 F !!!
Le cadeau du jour (car oui on me fait de cadeaux en vide-grenier !) c'est ce petit carnet de mini cartes-postales recolorisées du Bassin d'Arcachon. Trop chou !

Drôle de petite trouvaille que ces 5 coupons brodés de têtes de chat !!! Je pense qu'à l'origine c'est destiné à devenir des poches. Hâte de les utiliser !

Une petite boîte à savon en bakélite de marque "Carbel"... Toujours pratiques ces mini-formats, pour remiser les petites pièces de mercerie qui ont vite fait de coloniser le fond de votre boîte à couture !

Deux bondieuseries en cadre bombé pour ma collection qui n'en finit plus de s'agrandir...je manque de mur !!!!

Petite sélection très éclectique (à l'image de mes goûts musicaux) de vinyls 45T...

(ENCORE) Un bocal en verre à bouchon de bakélite...plus petit que tous les autres que je possède déjà, je ne doute pas de lui trouver rapidement une utilité !

Ce drôle de piédestal semblant prêt à recueillir une couronne est en fait un morceau de garniture de ces globes de mariée que l'on croise souvent chez les brocanteurs et antiquaires à des prix de plus en plus fous. Je ne sais pas encore réellement ce que je vais en faire, mais toujours est-il que je suis fan de ce côté hyper kitsch-baroque !

Un petit nouveau dans ma collection virale de pouêts vintage ! Un vrai Disney, daté de 1962. Certes sa peinture a un peu souffert, mais il reste à mon sens tout à fait présentable et va rejoindre ses copains sur-le-champ.


Enfin, dernière trouvaille mais pas des moindres de ce dimanche bien rempli (6 vide-greniers, pas moins !), à mon sens LA trouvaille de la journée : j'ai trouvé ma broche, comme annoncé le matin au départ !!! En plus, elle est impeccablement assortie à ma tenue du jour, quelle chance ! Je suis évidemment fan de sa matière, ce délicat celluloïd dont je vous parle régulièrement, mais aussi de son motif, ces deux grandes fleurs, et de sa couleur puisque je n'avais encore rien de cette teinte dans ma collection ! Carton plein donc, et je n'ai pas arrêté de dire à quel point j'étais contente de ma broche (au moins 10 fois) sur le chemin du retour...oui, décidément, mon mari a bien du mérite !!! ;-)

Aaaaah rien de tel qu'une bonne session pour me rebooster un brin. Mais vous le devinez, je ne pense déjà plus qu'au week-end prochain et à ses promesses de nouvelles trouvailles !!!
Non, je ne m'arrête jamais ;-)



vendredi 10 avril 2015

Flashback : Pâques Sous le Soleil


Qui dit Pâques dit chocolat, abus, crise de foie, bref que du bonheur, ben non pour une fois j'ai été assez raisonnable (genre, la fille trop fière) ! Bon j'avoue, je m'étais déjà pas mal lâchée avant mais c'est pas ma faute, c'est celle des super marchés qui sortent les chocos de Pâques un mois avant !!!

Un petit week-end tranquille et ensoleillé quoique encore frisquet, avec un repas entre copains, une mini chasse aux oeufs dans le jardin, et une balade en amoureux le lundi... Peinard quoi. Ça donne juste encore plus envie de vacances.



L'occasion de sortir cette veste années 40 en velours côtelé, rapportée de notre passage à Lyon le mois dernier. Il est temps de profiter de ces vêtements de demie-saison, car ici à Toulouse elle ne dure que le temps de dire ouf ! Je sens déjà que l'air se réchauffe...et malgré les petites "rechutes" matinales, la météo a l'air de se maintenir, comme ça fait du bien ce soleil !!!


Mais comme on dit "En Avril, ne te découvre pas d'un fil", l'allié idéal de cette sortie au fil du canal a été un foulard de soie années 40 pour garder ma gorge au chaud. C'est un des tous premiers de ma collection, et j'aime beaucoup son parterre de fleurs entremêlé de journaux, sur fond noir détouré de bordeaux... Ça me fait penser qu'il faut absolument que je prépare un petit post sur ma collection de foulards 40's, j'ai trop envie de partager avec vous ces petits trésors qui malheureusement ne quittent pas assez souvent leur boîte !
A mon col, une épingle à chapeau en celluloïd, joli cadeau de mon amie Anne-Laure, fait office de broche...



Sur le moment, on n'était pas du tout motivés pour se faire une session vide-greniers, tous contents de pouvoir enfin de poser un peu, sans avoir à se presser, sans horaires (c'est pas souvent !)...mais même si j'ai passé un chouette week-end, la pensée des trouvailles que j'ai certainement manquées continue de me hanter presque une semaine après (folle, je vous dis) !!! Ce dimanche, c'est décidé, je pars en chasse !!!!
;-)



mercredi 8 avril 2015

Couleurs du Jour, et Envies de Saison

Ca fait quelques temps maintenant que j'ai envie de vert. Peut-être l'arrivée du Printemps, et la promesse d'une verdure naissante parsemée de fleurs. En tous cas, quelle meilleure occasion que cette journée ni chaude ni froide pour porter ma dernière trouvaille, ce petit gilet très 40's, probablement fait maison !?


Je dis "très 40's" car il est difficile de garantir à 100% qu'il le soit. Quelques indices tendent pourtant à me le laisser penser : le patron de ce petit gilet court à manches courtes, la qualité de sa fine laine vert, vert anis, vert d'eau et bleu marine, le motif utilisé, et les boutons probablement en acétate. Je l'ai sorti d'un tas de vêtements majoritairement années 80 à St Sernin ce week-end : j'avais repéré de loin ce motif et ces couleurs qui m'ont de suite tapé dans l'oeil.



J'avais d'abord pensé le porter fermé, avec une ceinture par-dessus pour marquer la taille, mais malheureusement la maille est trop molle au niveau des bandes de boutonnières et de boutons, du coup il s'ouvre et ce n'est pas très élégant, je ne sais pas comment y remédier... Mais bon vu la douceur du jour, ouvert c'est pas si mal, et avec le col de la robe qui passe par-dessus ça rend assez bien. 


A mon col, une jolie broche 40's en bois peint que j'affectionne particulièrement mais que je porte peu pour la préserver : sa finesse la rend fragile, et j'ai toujours peur de la casser en m'accrochant dans les vêtements à la boutique ou au col de ma veste...



Petit détail du motif... on voit bien les différents tons de ce camaïeu de verts mêlé de marine. Moi qui ne suis pas très lainages d'ordinaire, j'ai vraiment craqué sur ce petit cardigan qui égayera n'importe quelle tenue sombre en ce début de Printemps !


Cette saison, j'ai décidément envie de vert, d'imprimés fleuris, de jolies trouvailles en vide-greniers, de petits trésors oubliés dans les fonds de cartons... Heureusement le soleil est de retour, je vais enfin pouvoir me mettre en chasse, la saison est arrivée ! Hâte d'être à dimanche...