vendredi 19 décembre 2014

Inspiration

On est loin de voir tomber ne serait-ce que la moitié d'un flocon, mais j'ai comme des envies de tenues de ski 40's... A vrai dire ça me démange drôlement de ressortir mon ensemble trouvé l'année dernière ! Quelques kilos en plus, les Fêtes qui arrivent et ne vont certainement rien arranger, et puis des températures trop clémentes...je vais devoir patienter encore !



Si je pouvais commander ce modèle, je le prendrais en vert bouteille, et pourquoi pas aussi en rouge brique, soyons fous !
Ah là là qu'est ce que j'aime ces formes ! C'est tellement dur à trouver...presque impossible, même en y mettant le prix. En tous cas avec ma corpulence c'est tout de suite plus difficile. Je mesure d'autant plus la chance que j'ai eue de tomber sur le mien, certes un peu différent avec son blouson croisé plutôt qu'une veste à taille ceinturée. Je l'adore, c'est une pièce si rare, et en état quasi parfait ! Dès que j'y repense, je ressens encore le frisson qui m'a parcouru quand je l'ai chiné, au moment où j'ai réalisé ce que j'avais dans les mains... Une trouvaille comme on aimerait en faire plus souvent !


jeudi 18 décembre 2014

Bien au Chaud

La grisaille est tombée sur le pays, et Toulouse n'est pas épargnée. Les journées mornes et pluvieuses se succèdent, rythmées par la course effrénée aux derniers cadeaux, par l'incessant brouhaha des milliers de toulousains qui s'affairent à préparer Noël. C'est dans une semaine, déjà ! Pas de Noël blanc cette année encore...du moins, ce n'est pas prévu, au vu de la douceur bien ancrée sur nos plaines humides. 

Un peu de douceur donc, pour nous accompagner dans cette dernière ligne droite, ces derniers jours de 2014 qui vont passer en un éclair. L'heure n'est pas encore au bilan, ni aux résolutions...pour le moment je me laisse encore porter par cette énergie ambiante qui me permet de tenir malgré la fatigue accumulée. 
Je profite toutefois de rares moments de calme pour ordonner, trier mes petits trésors, entre autres ma collection de broches en tous genres qui continue de grossir année après année. S'il est un accessoire qui me caractérise, c'est bien celui-ci ! Pas un jour, pas une tenue sans sa broche. Je suis une vraie boulimique de broches. Toujours à la recherche de la petite nouvelle qui fera battre mon coeur...

Incroyablement variées, d'époques diverses, ma collection complète doit bien compter plus de 150 pièces. Je suis une éclectique, me laissant volontiers aller au coup de coeur dans mes choix, plutôt que de sélectionner par style ou par époque. Ce qui donne une grand gloubiboulga coloré dont je suis fan !

Voilà quelques exemples, pris au vol...

 Pas toujours faciles à porter ces formes en long... La première, années 30-40, est en résine sculptée et peinte...la seconde, années 40, en pâte de verre...la flèche en métal strassé est plus tardive, voire récente, mais elle fait merveille avec les tenues 40's...le glaive en résine peinte et strassé, années 40, semble être à l'origine un pic à chapeau...

Le hasard a rassemblé ces scouts chinés séparément à plusieurs mois d'intervalle...résine peinte, probablement années 40...

 Un crabe en bois peint, années 40-50...un grand coq en celluloïd strassé sur métal, années 40...un couple d'alsaciens en costume traditionnel... drôle de mélanges !

 Dans le coin des animaux, un petit scottie fumeur de pipe en bois peint avec yeux en verre, années 50...un petit éléphant en celluloïd 40's suspendu à une banderole qui annonce la couleur : "Life Begins in 40' "...un scottie en celluloïd avec tête articulée, années 50-60...

 Dans leur tiroir, les très grandes...une tête de cheval en bois peint et lucite, années 40-50...un imposant papillon en bakélite et bois, années 40...une ancre en résine peinte, années 40...un lapin en galalithe, années 40-50...une fleur en celluloïd, années 40...

 Une grande tête de scottie en celluloïd et métal, années 40-50...une hirondelle en résine, années 70-80... un caniche en plastique jaune, années 60-70...des insectes en plastique montés en broches, fantaisies d'une amie ;-) ...

 Un couple de scotties en bois pendus sur un line de cuir, années 40-50...un petit chat en métal doré aux yeux stassés et queue articulée, années 50-60...

 Une araignée parmi d'autres, en métal doré et strass, années 40-50...

 Une grande biche en celluloïd rose, années 50, un de mes tous premiers achats sur ebay (ça remonte !)...une minuscule biche en laiton, années 40-50...

 Une fantaisie en plastique peint, années 70-80, vieille trouvaille de vide-grenier...une crevette en nacre sculptée...une élégante en métal doré peint, années 40...une alsacienne en plastique...

Un petit trèfle à quatre feuilles en métal doré pour la chance, années 40-50...un ravissant coeur en celluloïd peint et métal, années 40...une petite fleur en plastique...une main en métal...


En attendant le soleil, mes "petits trésors" passent l'Hiver bien au chaud, sur mon mur ou dans leurs boîtes, couvés par mon amour inconditionnel des ces accessoires originaux et variés. 
Dingue de broches !!!

dimanche 14 décembre 2014

Haute en Couleurs

Voilà presque deux mois que je patientais pour pouvoir enfin porter ces magnifiques pièces chinées chez Falbalas fin Septembre. Deux mois ! Il a fallu attendre qu'il fasse moins chaud mais pas trop froid, qu'il ne pleuve pas, et que mon photographe attitré de mari soit dispo. Toutes ces conditions rassemblées, j'ai enfin pu sortir vêtue de ces deux trésors aux tons chauds...


Quel imprimé ! Quelles couleurs ! Dès que je l'ai vue en arrivant au premier étage du Marché Dauphine lors de notre dernier passage à Paris, mon coeur a fait un bond. Pourvu que ce soit ma taille !!! Et oui, comble de la chance, cette petite merveille du début des années 40, en crèpe imprimé des larges feuilles violettes, rouges et vertes sur fond blanc, est repartie avec moi.
Autre flash du jour, et pas des moindres, ce grand chapeau en velours de soie rouge sang, années 40...une pièce d'exception, à n'en point douter ! Je ne pouvais pas le laisser passer !





Moi qui suis friande de grands imprimés floraux et de couleurs franches, je suis servie !
Je ne me lasse pas de contempler ces couleurs, ce mouvement... Une robe à la coupe simple, pratique, qui saura me redonner la pêche tout au long de l'Hiver !



Autre nouveauté chinée cette fois chez Daniel et Lili, au rez-de-chaussée du même Marché Dauphine, ce grand lapin en galalithe rouge. Je l'avais repéré depuis un bon moment, et comme il continuait de me trotter dans la tête j'ai finalement craqué. Heureusement ils l'avaient encore, car chez ces spécialistes des fonds de stocks il y a quasi toujours plusieurs exemplaires disponibles d'un même modèle. Une boutique incroyable, avec quelques pièces de folie à prix élevés, mais aussi plein de bricoles plus accessibles. Une adresse incontournable !




Première sortie également pour ces très jolies chaussures...qui ne sont pas d'époque, eh non ! En fait il s'agit de rééditions, et je dois avouer que pour une fois elles sont d'une qualité étonnante, on croirait des originales ! Avec leur forme typique années 40, ce petit détail sur l'avant et les pièces façon croco vert bouteille, comment ne pas craquer ? Moi qui suis d'ordinaire très peu amatrice de rééditions, je me suis laissée tenter au détour d'une enchère sur Ebay...



Avec une telle tenue, j'ai sorti un autre de mes trésors : ce très joli sac années 40 époque restriction textile, fait de bandes de tissu noir mat et satiné sur cartonnage, avec un fermoir en bois. Une très beau témoin, très fragile, que je ne sors qu'avec d'infinies précautions, une fois l'an...


Tout en savant plissés, cet impressionnant chapeau d'un rouge puissant, très haut, est réellement une pièce d'exception. Je me sens très privilégiée de l'avoir acquis, de pouvoir le porter, et je suis désormais investie de la mission de préserver ce délicat témoin de l'histoire du costume.
Alors oui, ce n'est pas un chapeau qu'on peut facilement porter au quotidien, trop haut, trop spécial, trop fragile aussi. Mais à n'en point douter il verra encore souvent le soleil sur ma tête, car sa hauteur ne me fait pas peur !


 Une tenue haute en couleurs qui a transformé une morne journée de fin d'Automne en pétillante débauche de tons chauds ! Définitivement, je suis fan. 

Et vous, qu'en pensez-vous ?




mercredi 10 décembre 2014

Tendre Hiver

Oui, je sais bien qu'on n'y est pas encore, en Hiver. Mais ces derniers jours nous en offrent un petit aperçu, tant le temps a changé du tout au tout, emportant la douceur au profit de matins frisquets où on préfèrerait rester bien au chaud sous la couette. Las ! Il faut bien se lever, affronter la grisaille, revêtir manteaux, écharpes, gants. 
Je ne me lasse pas de rehausser ces silhouettes sombres et monotones par quelques touches de couleurs acidulées, de rose et de mauve tendres, de pointes de jaunes. A défaut de soleil, j'ai mes imprimés chéris pour illuminer ma journée !


Avec cette robe années 40 très simple, au discret flocage de pointillés blancs sur fond marine, j'ai associé quelques unes de mes dernières acquisitions, qui s'assemblent pour l'occasion en formant une équipe de choc anti grise-mine. Un superbe foulard années 40 en soie, imprimé de ravissantes et flottantes ballerines dans des tons tendres (il faut absolument que je vous le montre en entier un de ces quatre, il est trop beau !), avec des boucles d'oreilles en bakélite marbrée, et une impressionnante broche comme je les aime.



Broche en bois et bakélite, années 40, chinée sur Etsy... Le flash ! Je suis absolument fan de ces grandes broches qui associent la bakélite et le bois. Souvent à des prix de folie, j'ai tout de même réussi à en kidnapper à prix plus doux, comme celle-ci !Assurément ce petit oiseau dans son nid de feuillage m'accompagnera tout l'Hiver...






vendredi 5 décembre 2014

Ah ! Si J'étais Mince !

Il m'arrive hyper souvent, comme à bien d 'autres je l'imagine, de flasher sur des pièces qui ne sont absolument pas ma taille. Quelques fois trop grand, souvent bien trop petit ! Et puis il y a aussi des coupes qui, ne nous voilons pas la face, vont parfaitement aux très minces et pas du tout aux filles plus pulpeuses comme moi. 
Alors, si je faisais un 36, voilà sur quoi j'aurais jeté mon dévolu dernièrement :

Alors là, j'a-dore ! Que ne donnerais-je pour renter dans ce superbe petit tailleur, si original ! A se damner... Vous trouverez ce petit trésor chez Dear Golden .

 Simple, élégant, épuré, raffiné... Pour y parvenir, il est souvent inutile d'en faire de trop. A mon sens cette robe est la synthèse de tous ces adjectifs... Il va falloir que je m'en fabrique une y ressemblant, car cette petite merveille de chez Lantana Vintage est bien trop petite pour moi !

Ah ! Typiquement le genre de coupe et d'imprimer qui me fait tourner la tête... Si seulement cette belle robe en rayonne de chez Rue 23 Vintage pouvait être à ma taille !

Superbe tailleur jaune pâle chez Shop Klad... Ce petit détail de spirale sur les épaules, la ligne découpée des boutons...quel raffinement, quelle élégance ! 

Ah ! Si j'étais mince !

jeudi 4 décembre 2014

Délicat Accessoire


Quelques fois, au détour d'une partie de chine de fripe en fripe, je tombe sur un petit "trésor". Pas de strass ni de paillettes, par de dorures rutilantes ou de gigantisme, mes trésors à moi sont plus courants, plus familiers, plus...intimes. Comme ce petit bout de cuir et de celluloïd qui en un instant nous transporte dans un monde de féminité et d'élégance, d'un raffinement aujourd'hui compromis.


J'avais déjà repéré sa large boucle colorée lors d'un lointain passage, mais je ne sais pas pourquoi, j'avais cette fois-là résisté à la tentation. Mais cette délicate ceinture continuait de me trotter dans la tête. Alors quand je suis revenue et que je l'ai retrouvée m'attendant sagement, je n'ai plus hésité !

C'est une ceinture dont le style rappelle immédiatement les élégantes des années 30, début 40. A première vue, elle semble être faite maison dans une chute de daim noir, savamment cousue de biais pour à la fois utiliser un maximum de matière, et également donner un petit détail recherché à ce simple lien noir. La boucle quant à elle est ostentatoire, énorme, colorée ! On ne voit qu'elle, comme un gros chapeau vu de haut. Evidemment, sa matière m'a tout de suite charmée, tant j'aime la délicatesse du celluloïd...


Après avoir tenté une simplissime association avec une robe en dentelle noire, j'imagine prochainement la porter sur du rouge où je pense qu'elle fera merveille. Ceci dit j'ai aussi une très belle et élégante robe en velours noir qui trouverait là la compagne idéale ! Avec du vert, et pourquoi pas du bleu marine, elle fera assurément sensation. A condition de respecter, par la coupe de la robe choisie, les lignes pures propres à la fin des années 30...





mercredi 3 décembre 2014

Tons Chauds Pour Journées Froides

Décembre, nous voilà. La chute vertigineuse et soudaine des températures, ces derniers jours, m'a mis un petit coup au moral, comme à tous les toulousains. On pourrais croire que ce ciel gris et morne ne ferait ni chaud ni froid à l'alsacienne que je suis, mais en réalité il est loin de me réjouir ! Même si je suis un peu assurée qu'on ait enfin un vrai temps de saison. 
Avec cette luminosité glauque, cette grisaille morne, tous les moyens sont bons pour tenter de regagner en énergie et remonter mon moral. C'est à cette période de l'année que je ressors beaucoup de mes robes préférées, et c'est toujours une bonne nouvelle de retrouver ces fidèles amies après des mois à galérer avec les grosses chaleurs.


 Cette robe-ci est dans mon Top 10 depuis que je l'ai achetée l'année dernière. 
J'aime sa matière, un jersey fin et fluide, ses teintes chaudes, sa coupe impeccable.



Rien de tel que ces tons rosés pour rehausser mon teint redevenu très pâle avec le départ du soleil. Le bordeaux reste un de mes alliés favoris des saisons froides. J'aime cette couleur qui s'allie autant avec le noir, le marine, le vert,...en dressant cette liste je me rends compte qu'en fait, ça va presque avec toutes ces teintes douces qu'on réserve à l'Hiver ! Ce sont mes couleurs anti grise-mine. 

Et vous, quelles sont vos astuces chromatiques hivernales pour un moral au beau fixe ?


Ces modèles à petite jupette ou peplum sont mes favoris entre tous. Il devient d'ailleurs difficile d'en trouver ! Quant à ce motif floral, il fait toujours batte mon coeur quand je l'aperçois en ouvrant ma penderie. Que d'impatience durant tout l'Eté, à attendre de reporter enfin cette robe ! ...et ses copines aussi ;-)


Près du col, ces délicats oiseaux en celluloïd semblent figés en plein vol. Je craque complètement pour cette petite broche si romantique ! Entourée par ces grosses fleurs aux couleurs vives, ce petit couple est comme suspendu dans le temps...


Vous l'aurez compris, je n'ai pas boudé mon plaisir de pouvoir reporter cette petite merveille. Il est des raisons futiles comme celle-ci qui m'aident à supporter cette morne saison froide dans laquelle nous nous engageons. De grands imprimés, des couleurs franches, des broches énormes et originales, il ne m'en faut pas plus pour affronter mon reflet dans le miroir et retrouver le sourire jusqu'au soir...



mardi 25 novembre 2014

Ainsi Font, Font, Font, les Petites Marionnettes...


...ainsi font, font font, 
trois p'tits tours et puis s'en vont !

Je ne peux évidemment m'empêcher de fredonner cette comptine de notre enfance lorsque je regarde les photos de ces têtes de marionnettes, uniques trouvailles du week-end dernier. Ces paroles ne manqueront pas d'évoquer à tous les francophones de vieux souvenirs d'enfance, mais je pense que mes lecteurs et lectrices étrangers resteront bien perplexes. Je ne sais pas du tout si une comptine similaire existe en anglais par exemple !
 
En tous cas quand j'ai vu dépasser ces têtes d'un fatras de babioles, je me suis arrêtée net, car si je ne suis pas hyper intéressée généralement par les poupées et autres marionnettes, celles-ci m'ont alpaguée au premier coup d'oeil. Pourquoi ? Je ne sais pas...sans doute ces expressions étranges, ces regards limite flippants, ces couleurs saturées ! 

Je les imagine déjà retrouver leurs corps, taillés dans des chutes de tissus...vintage, évidemment !