mardi 10 septembre 2019

Trouvailles du Week-End

Chaque année je vois arriver Septembre et la rentrée avec le plus grand bonheur. Plusieurs raisons à cela : 1) J'adore l'Automne, cette ambiance si particulière, et ce depuis l'enfance... 2) Enfin des températures plus proches du supportable et qui laissent champ libre aux tenues les plus travaillées ! 3) Surtout, tout le monde est de retour et donc les brocanteurs ont des stands plus fournis, et les vide-greniers d'Automne sont beaucoup plus intéressants que ceux d'Eté ! Ainsi je sais que chaque période Septembre-Octobre est en général propice à de très jolies prises. Contente donc d'y être enfin ! Car dès ce week-end j'ai effectué quelques petites mais jolies trouvailles. 
Voyez plutôt :






Des boîtes, du tissu, de petits accessoires, des plantes, et du petit mobilier au menu nde cette partie de chine qui s'est déroulée sur trois jours, entre le déballage mensuel des brocanteurs et antiquaires des Allées François Verdier vendredi, les puces de St Aubin le samedi, et trois vide-greniers dimanche.
Voyons cela plus en détail :



On commence avec une belle fournée de plantes ! 
Depuis quelques années les boutures en vente sur les vide-greniers sont de plus en plus fréquentes. Jusqu'à certains qui s'en font une vraie spécialité ! Même si bien sûr je préfère voir des vieilleries sur les stands, cette débauche de verdure n'est pas sans me déplaire car j'adore les plantes. Et depuis que nous habitons en maison je la peuple petit à petit de verdure, au grand désespoir de mon homme qui n'y voit que peut d'intérêt et surtout une perte d'espace ! Mais que voulez-vous, j'adore. Et je trouve que ça met un peu de vie dans une maison aussi... Bref ce dimanche c'est pas moins de  plantes qui sont rentrées avec moi ! Aloe Vera, Phalangère, Misère, pour ne citer qu'elles. Quel beau décor...



 Au rayon petit mobilier, un projet de retape avec ce meuble étagère à suspendre. J'ai du pain sur la planche car il est très abîmé par les insectes de bois, il va donc falloir éliminer tout ça fissa fissa... Mais je pense qu'une fois poncé et peint il aura fière allure !
 


Coup de coeur pour ce tout petit meuble à tiroirs type chiffonnier... Les boutons de tiroirs avaient été remplacés et étaient tellement affreux que je les ai retirés sitôt rentrée (de grosses étoiles en plastique jaune...beurk). Reste à en trouver de nouveaux... Quant à la peinture, ce meuble me plaît assez dans son jus, avec sa couleur fanée, ses motifs fleuris au pochoir un rien désuets, et tous ses défauts dus à l'usage. Maintenant, il faut lui trouver une place !



Côté accessoires, cette semaine est pauvre en bijoux, ce qui est plutôt rare. Mais les bonnes trouvailles de fonds de boîtes ne sont pas monnaie courante... Alors je me suis rabattue sur une jolie ceinture  70's (qui me servira aussi d'inspiration pour certains projets à venir)...


...et une cravate en maille au rouge intense. Une cravate ? Ben oui...je sais pas ça peut servir...et puis pour une piécette je préfère qu'elle reparte avec moi plutôt que dans une poubelle. De plus, j'ai toujours été méga fan de tout ce qui est maille, surtout fine comme ça.



Au rayon petits rien qui viennent régulièrement encombrer mes étagères, je demande les éléments de dînette début XXe ! J'adore ça...et cette mini tasse en fer avec ses poules, poussins et coq est tellement cute !!! Pour une fois en plus pas trop cher...car avec leur raréfaction ces dînettes s'échangent souvent à des prix indécents : j'ai souvenir qu'on m'a un jour demandé 12 euros pour une simple tasse à décor Art Déco !!! Autant dire que je l'ai reposée en un éclair...
 


Ah ben tiens, du tissu ! C'est pas comme si j'en avais une armoire pleine...LOL 
Non mais sérieusement : ce genre de tissu ancien (ici début XXe) devient si rare que je n'hésite pas à acheter quand le tarif me le permet. Et je stocke, en vue de projets couture... Ce tissu-ci fera sans doute merveille en doublure de sac ou pour retapisser une boîte. A suivre !

En parlant de boîtes d'ailleurs... Il n'est pas un secret que je suis dingue de boîtes, vous en voyez passer quasi à chaque article de ce blog. J'en ai tellement que je ne sais plus quoi mettre dedans, c'est dire. Mais je continue de les acheter (quand leur pris est intéressant bien sûr), de les empiler, de les faire revivre. Je m'emploie d'ailleurs à en retapisser certaines abîmées ou au motif trop courant / moche : ceci fera l'objet d'un prochain article...
En attendant, voilà mes dernières prises en matière de boîtes anciennes :




Une ravissante mini boîte à couture recouverte d'un tissu Art Déco, probablement vers les années 20 je dirais... Je suis tellement fan... Je sais pas ces boîtes me chatouillent le coeur chaque fois que j'en vois une, c'est juste plus fort que moi !



Petit supplément d'âme pour celle-ci, dénichée à mini-prix dimanche : si le tissu est un peu défraîchi et ses fleurs plus communes, j'ai eu une vraie émotion en l'ouvrant et en découvrant cette petite étiquette collée à l'intérieur : "Offert par mes petits enfants chéris - 25 Aôut 1933"... 
 


Et on termine avec cette grosse boîte en plastique (celluloïd ?) à marbrures, avec son gros décor de roses en volume sur le dessus. S'il vous en souvient, j'en ai déjà chiné deux dans l'année passée. Mais chacune est différente, par ses couleurs et ses marbrures qui les rendent toutes uniques. Il s'agit de boîtes de la marque de chocolats Régibana, et elles ne sont pas si courantes, en tous cas à petit prix. C'est pourquoi j'ai craqué une nouvelle fois !


Voilà pour la chine de cette semaine... 
J'espère arriver à revenir dans ces pages rapidement car j'ai pas mal de choses à vous montrer ;-)
A bientôt  donc ! 

 

samedi 31 août 2019

Flower Power

Cet été, qu'elles soient années 30, 40 ou même 70, je suis raide dingue des robes longues, à fleurs plus ou moins fournies, plus ou moins voyantes. 
Ça fait plusieurs années que je raffole des imprimés fleuris, pour ne pas dire depuis toujours : un simple coup d'oeil dans ma penderie et vous verriez que je n'ai presque que ça. De la fleur, de la fleur, de fleur. Grosses roses un peu passées, fleurettes aux tons joyeux, bouquets discrets, pétales et feuillages perdus au milieu de figures abstraites... J'ai un peu de tout. Et j'adore. 

Mais cette année ma quasi obsession (n'ayons pas peur des mots) pour ces imprimés intemporels a pris une autre tournure : les robes longues. Bon c'est une manie qui a débuté il y a un ou deux ans avec l'acquisition d'une de mes première house dress années 40, en coton marine flanqué de grosses roses d'un rouge fané et de feuillages vert tendre. Un vrai coup de coeur. Depuis, j'ai des palpitations à chaque fois que je croise une de ces beautés à ma taille...et j'ai bien du mal à leur résister. Ainsi ma collection s'est doucement agrandie, au gré de mes trouvailles. 



La noire et la bordeaux sont des achats Etsy, quant à la blanche elle faisait partie de mes trouvailles parisiennes de l'année dernière.



Pour moi qui rechigne toujours à porter du blanc, cette robe fait figure d'exception qui confirme la règle ! Et j'aime absolument TOUT. Sa cotonnade moyenne en fait une alliée parfaite des grosses chaleurs que je crains tant. Ce qui d'ailleurs est le cas de toutes mes maxi dresses de cette époque. Voilà sans doute une des raisons pour lesquelles j'apprécie tant de les porter en Eté !?



S'il ne fallait en choisir qu'une, je pense que celle-ci serait au coude à coude avec la suivante... En même temps je dis ça mais en écrivant je repense aux autres et la vérité est que je serais bien en peine de n'en garder qu'une, car je les aime toutes !!!



Celle-ci est la dernière que j'ai acquise, un vrai coup de coeur. Et une grosse déception aussi puisque que quand je l'ai reçue j'ai réalisé que je ne pouvais pas la fermer ! Heureusement depuis j'ai fait des efforts, perdu un peu de poids, et je peux enfin la porter fièrement. Trop contente !


Tous les modèles ci-dessus datent des années 40, mais il m'arrive aussi de plus en plus de porter des spécimens des années 70. Et c'est là que j'ai pris conscience que je faisais un "blocage" sur ces robes fleuries : si j'en viens à retourner aux 70's (mes premières amours en matière de fripe) avec autant de ferveur, c'est que vraiment c'est la forme même de ces robes qui me plaît, et plus seulement les détails de coupe propres aux 40's.
Ainsi voilà une des mes préférées du moment, acquise récemment sur Vinted (magique cette appli) :



Je l'a-dore. Alors oui on aime ou on n'aime pas. Perso j'aime tout, de la longueur à la matière, des motifs aux couleurs. Un vrai flash pour celle-ci !


 Peut-être un jour vous montrerai-je quelques autres de ces impressionnantes robes fleuries forties et seventies qui font ma fierté ! En attendant je vous souhaite un beau week-end, riche en trouvailles qui vous boosteront pour la rentrée ;-)



Petit portrait mère-fille... Et alors que ma petite puce vient de fêter ses 4 ans (waaaaaaa comment ça passe viiiite), je me demande souvent si elle aimera un jour toutes ces "vieilleries", comme sa maman... :-)


A bientôt !

 

jeudi 15 août 2019

Chineuse Folle

Ouah la claque quand j'ai vu, en ouvrant ce blog, depuis quand je n'ai pas écrit d'article dans ces pages !!! Le temps file si vite. Mes journées sont hyper remplies de bricolages et de projets en tous genres...peu de temps à consacrer à ce blog malgré mes bonnes intentions ! C'est donc seulement aujourd'hui que je reviens vers vous, mais avec pas mal de jolies choses à vous montrer pour le coup ;-)

Pour celles et ceux qui me lisent depuis quelques années, vous m'aurez sans doute déjà entendu parler de Port-De-Lanne et de sa fameuse "Fête des Brocs" qui a lieu une fois l'an les 14 et 15 Août. N'ayant pas pu m'y rendre l'année dernière, la tentation était bien trop grande cette fois : je suis donc partie en "mission chine" avec une copine, pour 36h de virée dans les Landes. 
Résultat ? Une jolie brassée de trouvailles, que voici :




A dire vrai j'ai déniché une partie de ces pièces au Village Emmaüs de Pau que nous avons arpenté rapidement à l'aller comme au retour de notre virée, puisqu'il a la bonne idée d'être pile sur la route entre Toulouse et Port-de-Lanne :-D 

Mais à présent si vous le voulez bien, débutons notre revue de détails :






On commence avec un peu de vaisselle, et cette très belle pioche, coup de chance assez fou : 3 saladiers Art Déco de tailles différentes, dont 2 assortis + un plat ovale, tous à décor géométrique typique, dénichés dans un fond de cagette chez Emmaüs (Lescar-Pau). Du coup, prix mini mini mini ! Et quand on voit à combien certains brocanteurs les vendent sur leurs stands... Je suis évidemment hyper fan des saladiers, surtout le petit bleu et marron (mon chouchou). Je trouve leur forme très originale, et très franchement je ne me souviens pas en avoir déjà croisé de tels. Hâte de faire une belle tablée ponctuée de ces petits trésors !


Toujours chez Emmaüe et pour une bouchée de pain, j'ai déniché ce mini présentoir à gâteaux / à bonbons (?? je ne sais pas trop, car il est vraiment tout minus) en verre bleu. J'adore ! Comme je le souligne régulièrement, je suis accro aux éléments de vaisselle ancienne en verre coloré... Petit à petit, ma collection s'étoffe !


Dernier petit élément trouvé chez Emmaüs, une tasse ancienne à motif fleuri au pochoir, dans le style Art Déco toujours. Pas en super état, mais je pense la détourner en cache-pot !


Pour une piécette, je n'ai pas su résister à ce mignonissime petit pot à lait en forme de chat..........miaou ! 


 Aviez-vous déjà vu une passoire ornée de telles perforations en étoile ??? Moi jamais, en presque 20 ans de chine. Alors vous me connaissez, je n'ai pas pu résister, surtout à prix doux ! (non non je n'en ai pas du tout 36 des passoires non je vois pas du tout de quoi tu parles chéri - LOL)

Au rayon birc-à-brac :


Ca, je suis passée plusieurs fois devant sans la voir, au milieu du fatras de meubles d'Emmaüs Lescar-Pau. Oh rien de bien exceptionnel me direz-vous. En effet, elle ne paye pas de mine pour le moment, cette grande vitrine en bois et grillage à poules. Mais pour moi qui déballe de temps en temps en vide-greniers pour vendre les trésors dont je me suis lassée, ce "truc" est une prise pratique et simple à transporter, l'accessoire qui me manquait ! Un petit relooking et elle sera prête à m'accompagner sur mes prochains stands.


Je ne connais pas la provenance de ce type de tapis, mais à en juger par leur fréquence sur les stands des brocanteurs de Port-de-Lanne, ils semblent être un peu en vogue ces temps-ci. J'apprécie les couleurs et le design géométrique, ainsi que le look ethnique de ce tapis, acquis à prix mini ce qui ne gâche rien !


Cette panière à linge de taille moyenne est une madeleine de Proust : faite de ce plastique légèrement mou que j'ai déjà évoqué dans ces pages, elle me fait instantanément penser aux bassines et autres accessoires 50's 60's que je croisais chez ma Grand-Mère... J'adore. 


Ah. Encore un cahier. Eh oui la papeterie ancienne et moi on est grandes copines. Mais bon faudra quand même que je songe à me calmer un jour, vu que j'ai tellement de cahiers de tous styles et de toutes tailles que je n'ai plus besoin d'en acheter jusqu'à la fin de mes jours !


Ce joli petit sac m'a fait de l'oeil au détour d'un fond de malle... Couleurs flashy, look ethnique, forme originale : je sens que ma fille va l'adorer !


 Alors bon. J'avais dit que j'arrêtais les pouic-pouics. OK. Pour ma défense, ceci n'en est pas vraiment un (oui car il n'a pas de sifflet qui fait le bruit ni de trou d'ailleurs). Et j'ai même laissé passer deux autres vraiment sympas donc ça va j'ai été raisonnable (méééééé oui) LOL. Nan sans rire, cette drôle de grenouille s'est retrouvée dans mon panier pour trois fois rien et est devenue du même coup la mascotte de notre virée de chine :-) Kermit a depuis trouvé sa place dans la salle de bain !

On passe à la mercerie et aux accessoires :


Une ceinture en cordonnet tressé avec boucle métallique, vers les années 30 je dirais + un coupon de feutrine brodé de fleurs monté sur cuir, années 40-50, reliquat d'une ceinture qui me servira prochainement de modèle pour un de mes projets à venir.


Deux plaquettes de boutons en plastique, vers les années 40-50 + 3 bobines de fil métallique rose qui me serviront bien un jour (je suis comme les écureuils, je fais toujours des tas de réserves pour plus tard).


Du tissu, du tissu !!! Quelques coupons qui sont autant d'inspirations pour mes projets futurs... De gauche à droite : toile métis épaisse, ancien rideau à motif de feuillages (années 20 ou 30 je dirais), et deux coupons de fine cotonnade début XXe.


Je ne laisse que rarement passer ce genre de jolies plaquettes de barrettes anciennes...comment leur résister ?


Pas de broche cette fois-ci, mais de jolies boucles d'oreilles en pâte de verre et faux fruits, années 40-50... Malheureusement l'une d'elles a souffert du transport malgré mes précautions, quelle tristesse ! Mais ces petites pièces sont souvent si fragilisées par les années de stockage et sensible à l'humidité. Il va falloir que je ruse pour remplacer les parties abîmées...un petit bricolage sympa à venir !


Autre bricolage, il s'agira ici de monter ces fleurettes de celluloïd sur des clips pour en (re)faire des boucles d'oreilles, puisqu'elles ont perdu leurs fermoirs. J'adore !


Et on clôt le chapitre bijoux avec ce beau jonc en bakélite sculptée, dans un joli (et rare) ton de bordeaux marbré. Parfait pour cet Automne ! 

Et maintenant, des boîtes !


Ah ! Les boîtes en tissu... j'ai vraiment un problème avec ça. Je suis tellement fan que je commence à avoir plus de boîtes que de choses à mettre dedans, c'est dire ! Mais quand le prix est raisonnable, je ne sais plus me tenir. C'est comme ça que j'ai acquis ces trois spécimens à décor Art Déco, qui rejoignent ma collection !




Petite préférence pour celle-ci quand même, et son décor mi fleuri mi géométrique, tout à fait typique des imprimés Art Déco. 

On continue dans l'Art Déco d'ailleurs :


Ces papiers peints anciens deviennent aussi rares que chers maintenant... Alors quelle chance d'en dénicher un rouleau entier à un prix plus que correct ! Dans ces cas-là je ne tortille pas je prends, ça me servira bien un jour ou l'autre. Et puis j'ai quand même bien flashé sur le design et les couleurs ce celui-ci ! 

Terminons avec les "chiffons", car oui pour une fois j'ai réussi à trouver quelques sapes anciennes qui valent le détour :


Joli coup de chance que ces quatre prises, dont 3 effectuées dans la même malle poussiéreuse ! 
De gauche à droite : une chemise de nuit / robe d'intérieur longue, en crêpe rose, années 30-40 + deux robes / blouses en coton à carreaux + une robe années 30-40 en coton imprimé. Bon alors il y a pas mal de travail dessus, tant au niveau nettoyage que sur de petites retouches couture, mais je suis quand même bien contente de ces prises ! Je n'ai pas encore décidé si je les conserverai pour ma collection ou si je m'en séparerai sur ma boutique Etsy (toutes taille XS)...

Pour un modeste euro, j'ai acquis ce bien joli soutient-gorge fait main au crochet, en fil de coton rose layette... Je trouve cette pièce si émouvante !


Et on termine par ma pièce préférée de cette fournée de vêtements : superbe blouse folk en crêpe de soie rose poudré, entièrement brodée de fleurs. Et pour une fois c'est même ma taille !!! Pas en parfait état comme on peut s'y attendre bien sûr, mais tout à fait portable, et surtout tellement belle. J'adore !



Voilà pour la moisson de Port-de-Lanne 2019... 

Bon on ne va pas se mentir, globalement à sur ce déballage pro mieux vaut avoir pas mal de budget, car la plupart des brocanteurs présents ont un peu craqué leur slip sur les tarifs. Mais quand on fouille  bien, et avec un peu de chance, on peut tout de même dénicher de petites merveilles à prix doux ! 
Quoi qu'il en soit cette virée de chine fut un vrai plaisir, et il me tarde déjà l'année prochaine ;-) ....complètement accro, j'vous dis !!!

;-D