lundi 7 mars 2016

La Chine du Week-End

Je voulais commencer par remercier toutes celles et ceux qui, à la suite de mon dernier post et mon petit coup de déprime, m'ont adressé un petit mot pour m'encourager à continuer cette aventure, tant sur le blog que sur Facebook. Je suis évidemment ravie d'apprendre que ces pages sont pour beaucoup d'entre vous comme un petit "feuilleton" vintage à suivre régulièrement, une source de découvertes, et quelques fois même une source d'inspiration. Ravie aussi de parvenir à vous transmettre cette passion dévorante qui m'habite au fil de ces articles.  Il y a des fois, ça fait juste du bien de s'entendre dire que ce qu'on fait n'est pas vain... Merci de me lire, merci de vos encouragements et de votre compréhension. Je ne vais pas lâcher l'affaire, vous m'aurez encore sur le dos un petit moment ;-)

Mille mercis !
 Me voilà donc reboostée pour vous narrez par le menu mes aventures vintage du week-end...



 Qui dit début de mois dit brocante des antiquaires sur les Allées François Verdier ! J'ai donc profité d'un vendredi après-midi d'une douceur inattendue pour amorcer un week-end de chine sous les meilleurs hospices. 


 Petit tour tranquillou avec ma puce et quelques trouvailles dès l'arrivée, lot de magazines années 30 et 40 (comme si j'en avais pas assez).

 
Un peu plus loin, on me fait cadeau d'une boucle de ceinture années 30-40 que je transforme en broche sitôt rentrée à la maison. 

Les bricoles et beaux meubles s'amoncellent sur les stands et je rêve comme à chaque fois d'avoir une grande maison et un budget illimité pour m'offrir toutes ces merveilles...


Samedi matin, j'ouvre les yeux sur un ciel bleu prometteur, après un vendredi soir de tempête qui ne présageait rien de bon. Cool ! Après des semaines privée de puces à cause de la pluie, je vais enfin avoir droit à une belle partie de chine ! Au saut du lit, je m'en frotte déjà les mains. Je prends mon temps pour me préparer, un peu trop sans doute : sur le chemin il se met à pleuvoir finement, et une fois devant St Sernin la pluie se fait plus cinglante et le vent glacial paralyse mes mains. La plupart des brocanteurs ont déjà plié, ne restent que les plus courageux ou ceux ayant prévu la tonnelle pour rester au sec. Qu'à cela ne tienne je fais mon tour quand même, je fouille chaque carton, je zyeute partout. 


 
Je tombe d'abord sur trois pouic-pouic poussiéreux dans le fond d'un carton de vaisselle...
Un chien fluo trop rigolo (semble-t-il une copie maladroite d'un modèle Delacoste), et deux plus petits mais d'authentiques Delacoste, un Casimir et un petit chien matelot fumeur de pipe (vous m'en direz tant).



 Un peu plus loin, un tas de papiers colorés m'interpelle, ce sont des cartes postales rétro des années 60-70, bien kitschounettes. Je constitue mon lot que je paie de quelques pièces, de quoi envoyer des cartes rigolotes pour un bon moment.

Je déniche un bout de feutre marron clair (idéal pour m'essayer à la confection d'un chapeau 40's prochainement !) et une forme à chapeau en bois pour pas très cher, laquelle est en quarantaine à l'heure qu'il est car piquée de vers et je veux l'assainir avant de l'exposer chez moi. 
Je suis glacée et je renonce presque quand j'aperçois de loin un carton à chapeaux qui déborde de feutres colorés. Attirée comme un aimant, je m'approche aussitôt...je plonge la main, tirant sur un bout de crêpe marron...et là, je tremble : un turban 40's. En excellent état. Fait maison. Magnifique. Je ne sens plus le froid, le vent m'indiffère.


C'est dans ces moments que je me dis que j'ai bien fait de braver les éléments et de me lever aux aurores !


Et il n'était pas tout seul ! Il semblerait en effet que la personne qui l'a fait ait été bonne modiste, puisque dans le même lot j'ai trouvé un second chapeau plus tardif fait dans le même tissu, et deux coupons de ce crêpe marron plissé ! Quelles trouvailles !


Sans aucun doute LA trouvaille de ce début d'année. De quoi me regonfler à bloc ! Je n'en reviens encore pas en fait. Comme souvent pour les turbans faits maison de l'époque, il est hyper simple, mais d'une élégance folle (à mon sens, parce que je vous dis pas les yeux de mon homme quand je vais sortir avec ! lol). Le crêpe est plissé et cousu en place sur une bourre de tissu renforcée de pièces de carton recouvert, un élastique caché dans le revers de la calotte souple. Les finitions parfaites traduisent une réelle dextérité et maîtrise du sujet. La dame en question était-elle modiste professionnelle, ou simplement douée et très appliquée ?  


Dans le même lot, un petit chapeau de paille bicolore des années 50 avec une drôle de forme. Je ne pense pas le porter car ce n'est pas mon style, mais je le trouvais intéressant. Et puis à tout petit prix, je n'hésite pas !


Dernier du lot, ce chapeau 40's d'inspiration turban en crêpe vert d'eau drapé sur un squelette de sparterie, et rehaussé d'un fin voile chocolat. C'est si rare de trouver des couleurs claires !



Evidemment le tissu a un peu souffert et certaines zones sont jaunies, et la voilette a besoin d'être consolidée et restaurée, mais tout ça reste mineur et il est donc totalement portable. Pour une prochaine tenue de Printemps peut-être !?

Ce samedi si bien commencé s'est poursuivi sous le signe du vintage toujours, avec une seconde visite sur les Allées, accompagnée cette fois de mon amie Linda avec qui je partage cette folle passion des années 40.


Là, je me suis laissée tenter par un très beau bracelet en bakélite marbrée et facettée marron-rouille, une vraie tuerie, mais difficile de capturer sa beauté en photo ! Il est mille fois plus beau en vrai. 

Déjeuner en ville, papotages de chiffons et de parties de chine, petit tour et achats en fripes, le tout avec une amie tout aussi fondue que moi, quel plaisir ! Je rentre donc épuisée mais heureuse de ce samedi vintage.

Et pour terminer le week-end en beauté, nous avons profité d'une éclaircie aujourd'hui avec mon mari pour refaire un dernier tour aux Allées avec notre petite Ivy, en attendant le mois prochain et la promesse de nouvelles trouvailles.



 Du fond de leur vitrine ils me faisaient de l'oeil... J'ai craqué pour ces ornement des chapeaux des années 30 et 40 en celluloïd et en feutrine. Quand c'est pas cher, je ne peux m'empêcher de les prendre, ne serait-ce que pour les "sauver", les préserver. Ceci dit j'aime beaucoup ces éléments décoratifs en celluloïd (deux d'entre eux portent encore leur étiquette d'origine, c'est collector !). Quant à ce bouquet de feutrine 40's, il est très abîmé par le passage des mites mais il me servira de modèle très prochainement je pense...

 C'est donc sur ces délicats accessoires chinés cet après-midi que se termine ce long week-end de chine qui m'a apporté son lot de surprises et de belles trouvailles. De quoi peupler mes rêves...jusqu'à la prochaine fois !

A très bientôt ! 
;-)


10 commentaires:

  1. Coucou ma jolie je suis vraiment fan de tes trouvailles surtout de tes chapeaux Wahouh ! Je voulais savoir si tu venais au Marché de la mode vintage a Lyon ce week end peut etre trouverais tu des choses
    voila des bisoux et surtout continu ton blog car c'est l'un des rares que je suis scrupuleusement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cynthia
      Non je n'ai pas prévu de me rendre au salon de Lyon...c'est pas la porte à côté et je ne peux pas me déplacer pour cette occasion. Une prochaine fois peut être !
      Merci de ton suivi !
      😉

      Supprimer
  2. Quelles belles trouvailles! J'aime beaucoup les chapeaux et les cartes postales de Noël, que je me souviens de mon enfance dans les années 60 xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci 😊
      Oui ces cartes postales rétro je craque !
      Xoxo

      Supprimer
  3. Seriously marvelous finds! Each and every one of those stunning hats in particular took my breath away. Enjoy your new treasures!

    ♥ Jessica

    RépondreSupprimer
  4. Those hats ... I really find lovely hats on the flea markets here in Germany but I never find such adorabel ones like you do ... The green straw hat is an absolute dream!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes here in France we're lucky to find beautiful hats from 30s 40s or 50s eras...
      The green hat will be for sale soon on my etsy shop, keep an eye on it ! 😉
      Xoxo

      Supprimer
  5. Je serai vraiment triste que tu arrêtes ton blog ! Ton blog me fait passer de très bon moment. Je découvre des broches sublimes, ton look et tes superbes coiffures. Bref, des vêtements et accessoires d'époque rares. Je ne commente pas souvent, mais je découvre régulièrement des articles que tu as posté !

    :) A très bientôt !

    Sarablabla
    http://dressingdesarablabla.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sara
      Promis je continue ;-)
      A bientôt !

      Supprimer