vendredi 18 octobre 2013

Fashion Fixette

Oui, je fais une fixette. Une très trèèèès grosse fixette. Sur les turbans. Oui Madame. Tellement que j'en rêve la nuit (véridique !), m'imaginant avec les plus beaux spécimens tous droit venus des années 40, tous plus hauts les uns que les autres, drapés de magnifiques velours, de tissus fleuris, de rayonne aux motifs abstraits,... Des modèles tous plus beaux les uns que les autres, sortis de l'ombre pour venir me coiffer ! Hum hum, oui, je rêve. De chapeaux. De turbans, pour être exacte.
Ça se soigne ? Eh oui, par une collectionnite aiguë pardi ! Seulement les dénicher, ces fameux turbans 40's, n'est pas une mince affaire. En plus d'être terriblement rares, trop souvent jetés ou donnés par ignorance, en trouver en bon état relève du défi. Leur rareté ajoute évidemment encore à leur valeur, et ceux, quelquefois remarquables, que je croise sur le net, s'échangent à des prix que la décence me recommande de taire. Pas pour moi, donc, avec mon budget limité.
Cela dit, si j'ai quelques jolies pièces en ma possession (et d'autres que j'ai eu la bêtise de vendre à ma boutique...j'aurais dû les garder tous !!! gnark gnark), il est facile, quand on n'a pas eu la chance de tomber sur ces trésors, de s'en "fabriquer" le temps d'une journée...Je m'explique.
Je n'ai jamais accroché au tricot. Allez, je m'y mets quand même depuis peu, parce que si je veux quelques uns de ces incomparables modèles de sweaters 30's ou 40's, il n'y a pas d'autre moyen que de se les faire soi-même (les originaux ayant depuis longtemps fait le festin des mites). Mais si vous n'avez pas la fibre créative, et que tricot rime avec charabia, pas de panique : voilà une façon toute simple de revêtir un joli turban au crochet !
 
 
 
 
Pour cela, vous aurez besoin d'une petite écharpe comme celle-là, trouvée il y a peu, et en laquelle j'ai tout de suite vu l'accessoire capillaire adéquat. Le mieux, c'est de prendre une écharpe au crochet, relativement fine, avec des mailles serrées, et de dimensions + ou - égales à 115 x 15 cm.
1) Mettez en place votre coiffure : ici, j'ai d'abord fixé ma coque sur l'avant en roulant une mèche de cheveux sur elle-même puis en la bloquant avec deux pinces plates cachées dans le rouleau. Ensuite, j'ai remonté le reste de mes cheveux en chignon haut un peu fouillis.
2) Prenez l'écharpe à deux mains, et plaquez-là à l'arrière de votre tête (votre tête doit être à peu près au milieu). Ensuite, amenez vos mains vers l'avant, et faites un nœud qui viendra juste derrière la coque.
3) Prenez les deux pans du nœud obtenu, et inversez-les (le pan de gauche va à droite, celui de droite, à gauche). Le nœud change de forme et devient plus volumineux.
4) Il ne reste plus qu'à cacher les pans dans les côtés du turban, de façon à ce qu'ils ne forment pas de bourrelet disgracieux.
Et voilà, le tour est joué !


C'est facile, rapide, nickel quand on est comme moi toujours un peu à la bourre le matin !
 
 




 
Je porte ce turban improvisé avec une robe-blouse des années 40 en moleskine avec des broderies au fil vert (oh ! le même vert que mon turban ! quelle heureuse coïncidence ;-)  ), et ma broche en feutrine flashy fabriquée par mon amie Anne-Laure.
 
 
 
 


3 commentaires:

  1. Immensely pretty ensemble! I love how that emerald hued turban style wrap pops against your brunette locks.

    ♥ Jessica

    RépondreSupprimer
  2. j'avoue ! tu es superbe sur ces photos...

    RépondreSupprimer