mardi 6 janvier 2015

Acidulée

J'ai toujours trouvé que la luminosité hivernale se prêtait d'avantage aux tons pastels légèrement acidulés et toute la gamme des roses, mauves et bordeaux, qu'à des couleurs plus franches. En tous cas c'est vers ces tons que je vais tout naturellement à l'heure de choisir mes tenues. Après ma fixette de l'année dernière sur le bordeaux (ça ne m'est pas tout à fait passé, ça s'est juste un tout petit peu calmé), ces jours-ci je rêve de rose, de mauve, de violet profond. Surtout depuis que j'ai mis la main sur un très joli foulard années 40 en crèpe, chiné sur Ebay. Ma première belle prise 40's de l'année ! Je n'ai pas résisté longtemps à l'envie de le porter...



En plus de ses couleurs, j'ai évidemment immédiatement flashé sur son imprimé, énorme, dynamique, vivant... Avec ça, il est vraiment très grand, et sa matière est idéale pour le porter dans les cheveux car contrairement aux soies il ne glisse pas. C'est pourquoi, pour sa toute première sortie, il est venu égayer ma coiffure !



J'ai trouvé ce manteau 70's il y a peu, et même si je recherche avant tout des vêtements des années 40 je n'ai pas pu résister à sa couleur si rare, un vert d'eau acidulé très frais, idéal pour contrer la morosité ambiante. Sa coupe me rappelle aussi mon tout premier manteau acheté en fripe à 18 ans, il était rouge et c'était mon chouchou...tellement que même s'il est devenu importable (j'ai pris...quelques kilos depuis ! et les coutures des épaules ont lâché irrémédiablement...snif) je ne peux me résoudre à m'en défaire, je le garde au fond de ma penderie, espérant pouvoir un jour m'en faire faire une copie. En attendant ce jour, ce quasi jumeau bien flashy prend la relève !


Mon beau foulard a trouvé pour l'occasion le compagnon idéal : flashy tous les deux, parfait pour vous égayer une journée bien comme il faut. Car si on est loin de se geler comme nos copains du Nord, ils ne peuvent nous envier notre ciel plombé et nos matinées brumeuses. Oh moi, tant qu'il ne pleut pas, ça me va ! Mais comme à mon habitude, je rehausse mon humeur en portant des choses bariolées, flashy, de grands imprimés et des couleurs acidulées. Mon remède perso anti grise-mine !





2 commentaires:

  1. Vivifiantes ces couleurs! C'est sympa d'oser l'acidulé l'hiver, ça change des tons "courants".

    RépondreSupprimer