jeudi 24 octobre 2019

Partie de Chine

Il y a des occasions dingues des fois. Vendredi dernier,  j'ai eu une de ces chances rares que tout(e) passionné(e) de chine espère, fantasme, et idéalise aussi.


Vous savez ces grandes bâtisses Art Déco qu'on croise souvent en bordure de route,  délabrées,  inhabitées ? Qui n'a jamais eu envie d'aller y jeter un œil, découvrir les pièces esseulées, vidées de leurs meubles, et quelques fois les miettes d'une vie laissées là entre 4 murs humides...
Eh bien vendredi dernier, j'ai pu rentrer dans l'une d'elles. 


Une énorme maison, tarabiscotée, étrangement conçue, pleine de pièces imbriquées les unes dans les autres, avec des escaliers de service cachés partout...un vrai labyrinthe de 35 pièces sur 3 niveaux. 


Évidemment l'endroit qui m'a le plus plu est cette verrière métallique accolée au flanc de la maison...quel endroit poétique, hors du temps...


Je suis restée un moment là, le souffle court, en contemplation de cette petite pièce silencieuse, comme hors du monde. J'adore. 


Vue de l'extérieur l'endroit est presque fantomatique...


Au rez-de-chaussée, une immense salle de réception...on imagine assez bien les notables du coin et leurs femmes en grande tenue, rassemblés là pour tel ou tel cocktail mondain...


Une des nombreuses salles de bain de la maison...celle-ci me rappelle tant l'ambiance de "Shining"...

A ma grande honte, je n'ai fait que peu de photos de l'intérieur de la maison, trop occupée à vider les placards à la recherche de quelques broutilles anciennes à remporter avec moi. Il faut dire que dans ces grandes pièces plongées dans le noir, sans électricité, mon téléphone m'a plus servi de lampe de poche que d'appareil photo... 



Allez juste pour le plaisir, une petite dernière de cette superbe verrière...



Quelle folie cette maison ! 
Comme quoi, sympathiser avec les brocanteurs peut vous amener à faire de belles découvertes. C'est grâce à l'un d'eux que j'ai eu la chance de vivre cette partie de chine incroyable, dans un lieu de ouf. 

Venons-en maintenant aux trouvailles !


Tableau de chasse de cette chine hors du commun...
Alors bien malheureusement,  la plupart des choses intéressantes que j'ai pu croiser là-bas étaient irrécupérables : mites, souris et humidité avaient fait leur triste besogne.  Les pièces que j'ai pu "sauver" sont également en mauvais état et vont nécessiter un grand nettoyage et pas mal de soins.  De plus,  je n'étais pas seule à visiter les lieux ce jour-là, entourée de quelques professionnels qui m'ont devancée dans certaines pièces, et donc je sais que beaucoup de choses me sont malheureusement passées sous le nez...
Mais bon. Après une telle expérience, pas de place pour d'éventuels regrets : cette incursion dans ce lieu est déjà une grande chance en soi ! 

Que diriez-vous de voir tout cela plus en détails ?


En haut de l'image s'est glissé un ravissant panier 50's que je n'ai pas trouvé dans la maison mais le lendemain aux puces.

Cet étrange petit jeu en bois vient par contre de la maison : je l'ai trouvé sous un monceau de tapis, rideaux et autres morceaux de moquette humides. Il ne paye pas de mine pour le moment, et est aussi pas mal moisi (comme beaucoup de choses dans cette maison), mais je me ferai fort de le restaurer et lui offrir une seconde vie.


Un vieux transat abandonné dans un coin de pièce...les pieds ont souffert de l'humidité et je vais devoir remplacer la toile, mais j'ai une vraie passion pour les chaises-longues anciennes (oui oui)...
Deux ceintures en cuir, la verte années 40 et Ô joie ! qui me va... la seconde sans doute un peu plus tardive, sur le thème des chevaux.


Quelques coupons de tissus anciens : satin fermière, toile épaisse à chaise-longue, lin à carreaux, cotonnades Art Déco... Surmontés dune paire de godillots années 40 à semelles crêpe dans un état d'usure avancé...mais à mon avis pas totalement irrécupérables. Leur restauration sera un de mes prochains projets, que je ne manquerai pas de vous conter...si toutefois l'issue est positive !


Jouxtant la maison,  un grand entrepôt ou ancienne usine, dans laquelle étaient stockés de nombreux métrages de tissus...une aubaine ! Feutrine, lainage,  crêpe,  cotonnade à carreaux... Maintenant il faut laver tout ça, pour débarrasser ces textiles de leur mauvaise odeur de renfermé et d'humidité. 
Au coin inférieur droit on devine un cadre en bois : cest une ancienne chaise pliante à laquelle il manque l'assise de toile. Encore une mission restauration pour moi ! ( comme si je n'en avais pas déjà assez à faire)


Quelques bricoles, de ces petits riens que j'aime ramasser pour les sauver de la benne : étiquettes de parapluies années 50, lots de pinces à linge années 60...


Un gros lot de patrons années 50 pour enfants de 1 à 15 ans...n'hésitez pas à me dire si ça peut vous intéresser car je vais les mettre en vente dans les prochains jours. 
Deux pelotes de laine qu'il m'a finalement fallu jeter tant elles se délitaient, victimes de l'humidité... Une pochette en paille rehaussée de fleurs en velours... Un globe de luminaire Art Déco trouvé aux puces...


Et on termine avec les quelques vêtements plus ou moins indemnes que j'ai pu sauver : une veste en métis noir années 40, une robe / manteau d'intérieur en mousseline de soie années 20, une robe en lin années 40, un tablier années 20 à motif Art Déco... Tous ne sont pas exempts de défauts et ont besoin d'être lavés, détachés, réparés. Sans garantie de résultat malheureusement, car les tâches jaunâtres dues à l'humidité et au stockage prolongé sont souvent impossibles à éliminer, surtout sur les tissus les plus fragiles...


Voilà donc pour cette fournée de trouvailles,  rassemblées à l'issue d'une des plus incroyables parties de chine qu'il m'ait été donné de vivre jusqu'ici.  Une journée, et une maison qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire..


2 commentaires:

  1. What an amazing house, and what an absolute treat this must have been. I'm indeed one of those people for which this would be a dream come true. It's a bit sad that the house has been so neglected, but at the other hand, that's exactly the kind of thing I love: a crumbling mansion from times past! Thank you so much for sharing. xxx

    RépondreSupprimer
  2. Superbe cette verrière !
    Oh nostalgie du temps jadis...

    RépondreSupprimer