jeudi 28 novembre 2019

Moisson Parisienne

Voilà une semaine, je suis partie en solo pour un petit week-end de chine sous le ciel de Paname. Je me suis une nouvelle fois calée sur les dates de la grande brocante du 3e arrondissement, autour de la rue de Bretagne : déballage pro mais hyper intéressant et propice à de belles trouvailles. Ajoutant à cela mon itinéraire habituel de chine, entre puces et adresses de friperies, j'ai rapporté dans mes valise un belle fournée de trésors :


Un peu de chapeaux, des tricots, des babioles et autre bijoux fantaisie, un brin de mercerie, quelques vêtements...un joyeux mélange ! De la couleur, des imprimés...plein de petits trésors qu'à force je ne sais plus où ranger, il faut bien l'avouer :-D
Voyons cela en détails...

Débutons avec un peu de mercerie ancienne, à laquelle je résiste toujours à grand-peine si ce n'est pas du tout :


Galons Art Déco, ruban peint à la main de fleurettes Libération, ficelle colorée d'une qualité comme on n'en fait plus, ruban de coton rayé, boutons anciens en cuir, galalithe ou bois peint, boucles de ceinture... Quel plaisir de chiner ces petits riens ! Ils vont rejoindre mes stocks, en attendant d'être prochainement employés à divers projets.


Incroyable pièce que cet imposant chardon, tout en velours fuschia ! Je n'en avais encore jamais vu de pareil. Sans doute destiné au départ à orner un chapeau tout aussi monumental ? Pour le moment il est exposé en déco sur une de mes étagères, au milieu d'autres reliques étonnantes ou mignonnes...mais qui sait, un jour peut-être lui trouverai-je une réelle utilité ?


Pour garnir un chapeau ou une broche, voilà un petit lot de feuilles en tissu aux ravissantes couleurs fanées...


Un peu de matière première avec ces quelques coupons de tissus anciens, promesses de beaux projets couture à venir : cotonnade, mousseline fleurie, crêpe de couleur ou lainage...les idées se bousculent déjà dans ma tête. Y'a plus qu'à !

Passons à la papeterie... Car comme vous le savez déjà, j'ai un très gros faible pour tout ce qui est fournitures anciennes : cahiers, crayons, papiers, emballages, etc... J'ai tellement de mal à y résister que j'ai deux valises pleines de ces choses !



Voici de petits cahiers tous neufs, frappés de lignes qui ne servent qu'à une chose : tenir des comptes ! Alors cette fois plus d'excuses, dès janvier je m'y mets ! LOL


Ravissant petit tampon papillon...j'adore.

Toujours au rayon papeterie, quelques coupons de papiers peints anciens sont venus grossir mon stock :



Tous ces papiers peints anciens sont une véritable mine d'inspiration pour moi, et une inestimable matière première : intérieurs ou extérieurs de boîtes, fonds de tiroirs ou intérieurs d'armoires, les usages sont multiples. Et comme j'aime ces motifs Art Déco !


J'ai un très gros faible pour les plastiques anciens. Et particulièrement pour ceux, légèrement translucides et mous, dont on faisait entre autre des bassines dans les années 50, 60 et 70. Une madeleine de Proust, qui me renvoie à mon enfance et à ces vieilles bassines croisées chez ma Grand-Mère... Alors quand je suis tombée sur ce grand panier, fait de ce même plastique, je n'ai pas pu résister !


Cadeau de mon amie Foxy qui tient la belle boutique parisienne Chez Poupoule, ce drôle de cintre en bois peint à tête d'alsacienne ! Elle ne pouvait pas trouver mieux à offrir à l'alsacienne de naissance et de coeur que je suis !!!


Au chapitre des petits riens, voici une boîte à oeufs 70's couleur vert d'eau (aussi incroyable que ça puisse paraître je n'avais même pas encore de boîte à oeufs...dingue !) chinée pour une petite pièce, et un ravissant petit moule en aluminium en forme de coeur.




C'est pas que j'en avais réellement besoin, vu que des porte-chapeaux j'en ai quand même pas mal, reliquats de ma boutique et qui me servent à exposer une partie de ma collection de chapeaux. Mais celui-ci m'a immédiatement tapé dans l'oeil : ses couleurs, sa taille moyenne et son motif au pochoir, ainsi qu'un prix tout à fait raisonnable, ont eu raison de ma potentielle réserve.





Je suis tombée nez à nez avec ce ravissant sac années 40 période restriction textile chez Casablanca. Très abîmé, sans doute par une douche inopinée à l'eau de pluie dans un passé plus ou moins proche, il était constellé de petites taches sur toute sa face avant. Quel dommage, un si beau velours bordeaux... Qu'à cela ne tienne : n'ayant pas encore d'exemplaire en velours, je l'ai pris quand même, avec l'espoir de parvenir à améliorer un peu son apparence. Ce qui nous donne l'occasion d'un petit avant / après :


Tadaaaaa ! Il n'est pas parfait, mais c'est déjà beaucoup mieux, non ? 
Comme je pensais bien que le velours avait simplement été mouillé et donc que ses poils avaient pris un mauvais pli en séchant, et ainsi "marqué" les pois, j'ai entrepris de remouiller légèrement le tissu à l'aide d'un défroisseur vapeur. Petit bout par petit bout, j'ai donc réussi à humidifier suffisamment légèrement la fibre pour que du bout des doigts je puisse "réorganiser" les poils du velours d'un geste circulaire, ce qui a eu pour effet d'effacer partiellement les marques de gouttes d'eau. Le voilà bien plus présentable !



Vous le savez si vous suivez ce blog depuis quelques temps, je suis une grande fan du celluloïd. Sa fragilité, sa délicatesse en font une de mes matières favorites. Alors quand je suis tombée sur ces trois ornements à chapeaux des années 30-40, je ne pouvais que craquer ! Vais-je en faire des broches ? ou les installer sur quelque chapeau ancien en mal d'originalité ? Choix difficile...



En grande fan de broches que je suis, impossible de revenir de Paris sans quelques spécimens à ajouter à ma collection ! Pour commencer, voilà deux beaux exemples de broches en feutrine : ces modèles d'époque, souvent fragilisés par les ans, sont quelques fois peu portables (ici la fleur bleue dont certains pétales ne tiennent plus qu'à un fil, dévorés par les mites)...mais je les collecte assidûment car ce sont de superbes sources d'inspiration pour mes projets à venir !


Trop craqué pour cette ravissante broche 40's en cuir, avec sont petit bambi en laiton so cute !


Tombée en amour avec cette belle petite broche années 30-40 en coton finement crocheté... j'adore.


Et une pièce de plus à ajouter à ma collection de broches Libération !


Du celluloïd encore, avec ces drôles de canards jouant au foot !


J'ai également complètement craqué pour cette broche en perles de rocaille, années 40...


Et là, l'alsacienne en moi a fait un bond quand j'ai vu cette broche 40's en résine, gravée d'une cigogne dans son nid ! Elle ne pouvait être que pour moi celle-ci !!!



Eh oui, encore un jonc en bakélite... Je n'avais pas encore cette teinte-ci ! Oh et puis je ne vais pas vous faire l'article hein, vous savez bien qu'une fois qu'on commence, c'est très dur de s'arrêter ! Ma collection progresse...la palette s'étoffe... Avec une nette préférence tout de même pour les orangés et les verts !

Passons  aux chapeaux !


Joli turban en feutre framboise de la fin des années 30, rehaussé d'une rose en mousseline noire, chiné chez Falbalas...



Déniché chez Casablanca, un beau chapeau halo ayant un peu la forme d'un grand béret, en paille bleu nuit et crème. Il sera parfait pour le printemps prochain !



Gros coup de coeur enfin pour ce feutre à calotte haute type turban, acheté auprès de mon amie Arlette Vilard. Hâte de le porter bientôt !


Au rayon vêtements et accessoires enfin, quelques très jolies prises :


Paire de gants années 40 en laine vert forêt, rouge et crème...


Deux très jolies ceintures anciennes (oui je suis aussi méga fan de ceintures !)


Chinée chez Poupoule, une ravissante ceinture en gros grain brodé et boucle en celluloïd pailleté, vers les années 30... Je compte renforcer le gros grain par l'application d'un second ruban de gros grain sur l'envers, pour une meilleure tenue de l'ensemble une fois portée.


Cette ceinture-ci est destinée à ma collection car très abîmée et trop petite pour moi, mais je ne pouvais vraiment pas laisser passer une pièce si mignonne, et si représentative des années 40 ! Peinte à la main de skieurs dans tous leurs états sur ruban de satin bordeaux, cette pièce rare et certainement unique est une fois encore une inestimable source d'inspiration pour mes projets à venir...
 


Deux petites écharpes années 40, l'une en maille gris chiné et noir, l'autre en lainage marron rehaussé de fleurettes brodées de laine vert bouteille et orange. Impeccables pour la saison à venir !


On sent bien mon gros faible pour les imprimés flashy et les couleurs joyeuses quand on jette un coup d'oeil sur la section 70's de ma collection de robes ! Et celle-ci ne déroge pas à la règle ! 


Coup de coeur immédiat pour cette robe-ci, dont la coupe est directement inspirée des robes des années 40. Et bien sûr, j'adore ses couleurs et son motif fleuri !


Années 70 toujours, j'ai flashé sur ce manteau Rodier et son violet incroyable. Jamais croisé une telle teinte jusqu'ici ! La taille est parfaite et en plus c'est du jersey, j'adore. Le compagnon idéal d'une demie-saison haute en couleurs !


On replonge dans les années 40 avec ce petit basique qui me servira sans doute beaucoup : chemisier / veste en crêpe noir, à porter sur un pantalon ou une jupe...


On pourrait la croire 70's au premier regard, mais en réalité un examen plus poussé des coutures et de la doublure révèlent qu'il s'agit bien d'une veste des années 40 de type zazou ! Les boutons ont été changés pour un vulgaire plastique, mais je me fais fort de lui rendre prochainement de sa superbe en lui trouvant les boutons adéquats. Ce n'est pas trop mon style d'imprimé, ni même mes couleurs habituelles, mais je ne pouvais pas laisser filer cette rareté ! 


Encore un "basique" mais pas des moindres que cette belle robe 40's en crêpe marine, à manches longues légèrement bouffantes, grosses épaulettes (j'adore ça), petit col pointu et détails sur la poitrine. A n'en point douter, une robe que je vais énormément porter dans la saison hivernale.



Coup de coeur pour cet oiseau blessé, veste années 40 en jersey noir à superbes poches à décor surpiqué, mais qui a souffert du passage des mites... A l'heure qu'il est j'ai déjà reprisé ses multiples plaies laissées par ces insectes honnis des collectionneurs et je suis plutôt contente du résultat très peu visible, mais je compte cacher tout à fait ces stigmates du temps grâce à des broderies de laine. Projet que je ne manquerai pas de vous montrer dans ces pages sitôt que je l'aurai mené à exécution ;-)


 Je parlais tout récemment de mon amour pour les tricots anciens, et plus particulièrement des années 40. Leur construction, leur fragilité, leur rareté... Je goûte chaque fois ma chance de tomber sur une de ces pièces si convoitées.  Les deux tricots à venir ont donc été de vrais coups de coeur, au premier regard :
1


Je ne suis pas très versée dans les teintes de pastels ni de roses d'ordinaire, mais pour une fois je n'ai pas pu résister à ce cardigan à manches longues et légèrement bouffantes, boutonnage nacré, taille marquée et longueur "péplum" caractéristique. Et en pour ne rien gâcher, il est à ma taille ! J'ai donc hâte de le porter prochainement, accompagné sans doute d'une robe à imprimé fleuri...

Terminons à présent avec ce qui est ma pièce favorite de ce séjour parisien :


Je suis restée en arrêt devant ce petit gilet sans manches, couleur crème, vert et marron. Un vrai flash. Je recherche particulièrement ces petits gilets, très répandus dans le vestiaire féminin des années 40, et ma collection en compte déjà quelques modèles très intéressants. Mais comme toute pièce dont la matière a depuis longtemps fait le festin des mites et rongeurs, ces petits gilets se font si rares... Comme je suis contente d'être tombée sur celui-ci !  


Voilà donc pour cette belle moisson parisienne de novembre 2019 ! Je patienterai jusqu'à l'année prochaine pour une nouvelle escapade dans la capitale, choyant bien au chaud les trésors accumulés, en attendant le printemps et sa promesse d'une nouvelle saison de trouvailles... 
Mais d'ici là, je reviendrai vous montrer quelques réalisations et tenues 40's ! A bientôt, donc ;-)

1 commentaire:

  1. I love reading your posts about your flea market finds, which always has me almost literally drooling over those wonderful photos. Being a brooch collector myself, these are my favourites of your finds. The brooch with the crocheted flowers being particularly stunning. Obviously, those floral 1970s dresses wouldn't go amiss in my wardrobe either :-) xxx

    RépondreSupprimer